instrument
étymologie
Du latin instrumentum ; estrument.

nom

SingulierPluriel
instrumentinstruments

instrument \ɛ̃s.tʁy.mɑ̃\ masculin

  1. Objet permettant d'exécuter une action.
    • On nomme baromètres des instruments propres à mesurer la pression atmosphérique. Dans les baromètres ordinaires, cette pression est mesurée par la hauteur d'une colonne de mercure dans un tube de verre, comme dans l'expérience de Torricelli; […]. (Adolphe Ganot, Traité élémentaire de physique expérimentale et appliquée et de météorologie, Paris : chez l'auteur, 7e éd., 1857, page 118)
    • L'installation de bord était sensiblement la même, avec cette différence, toutefois,[…] que de nouveaux instruments de contrôle de vol étaient installés dans l'habitacle du pilote et dans celui du navigateur. (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Les cadrans bleus, mauves et rouges des instruments avec leurs divisions de radium forment curieusement le décor d'une scène de féerie enfantine aux teintes vives. (Jean Mermoz, Mes Vols, p.133, Flammarion, 1937)
    • La réforme monétaire du 15 octobre 1923 a assuré la sécurité des échanges en mettant à la disposition du public un instrument de paiement stable. (Wilfrid Baumgartner, Le Rentenmark (15 Octobre 1923 - 11 octobre 1924), Les Presses Universitaires de France, 1925 (réimpr. 2e éd. revue), p.91.)
    • Plusieurs modèles de sous-soleuses existent sur le marché, tant sous forme d’instruments traînés que d’instruments portés pour les principales marques de tracteurs à relevage hydraulique ou mécanique. (Pierre Bonhomme, Le sous-solage : Santé de la terre et vigueur des récoltes, dans La Terre marocaine, vol. 27, n° 278-289, Ministère de l'agriculture et des forêts, 1953, page 103)
  2. (musique) Instrument de musique ; appareil servant à produire des sons musicaux.
    • Appartenant à la grande confrérie des conteurs et chanteurs errants, ce troubadour marocain ne possède pour toute fortune qu'un âne famélique, un vieux haïk en lambeaux, une pipe et une blague à kif et un petit instrument primitif à deux cordes, un gimbri, attribut de son état. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 32)
    • Un mandoliniste grattait son instrument comme dans un café de province où les habitués sont demeurés de mœurs paisibles. (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Les Mangaréviens, qui chantaient harmonieusement, se servaient fort mal de la mandoline et de l'accordéon, et jadis leurs instruments préférés pour les danses étaient les tambours en bois. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • A droite du piano, le violoncelliste émergeait de la fosse, la tête appuyée contre la crosse de son instrument dont il pinçait les cordes en regardant fixement devant lui. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  3. (Figuré) Personne ou chose qui sert à produire quelque effet ou à parvenir à quelque fin.
    • Quant à moi, […], je souhaiterais que des châtiments vraiment effrayants frappassent ceux qui, médecins ou matrones, pour de l'argent, se font les instruments de tels crimes. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Quand j'atteignais un rat d'un bon coup de fouet, le ronge-maille sifflait avec fureur, hérissait tous ses poils et s'élançait avec désespoir contre le fouet lui-même, instrument de sa torture; […]. (Anonyme, Varia, dans Revue moderne, V.41, 1867, page 668)
    • Mais, ajoutent-ils, elle ne suffit plus pour assurer aux progressistes les instruments d'une riposte efficace à le reféodalisation du capitalisme. (Alexis Lacroix, Quand le justice sociale redevient une idée neuve, dans Marianne, n°665, du 16 janvier 2010)
    • A vrai dire, ils n'étaient tous que les humbles instruments de Si Ahmed, ses secrétaires chargés d'expédier, conformément à ses ordres, les affaires de leur ressort. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 71)
  4. (droit) Contrats et actes publics par-devant notaire. Désigne aussi certaines pièces diplomatiques.
    • La Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme et des libertés fondamentales, signée à Rome le 4 novembre 1950 est un instrument efficace pour la sauvegarde des libertés humaines. (Le Monde diplomatique, décembre 1960).
    • Cette copie du contrat est un instrument authentique.
traductions traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français