métallique
étymologie
Du latin metallicus.

adjectif

SingulierPluriel
métalliquemétalliques

métallique \me.ta.lik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est de métal, qui concerne le métal.
    • Corps, substance métallique.
    • Apparence métallique.
    • Couleur, saveur métallique.
    • Poutres métalliques.
  2. Qualifie le son que rend un métal ; et, par comparaison, le son pareil à celui d’un métal.
    • Tous les hommes, […], écoutaient nonchalamment, sans y prêter grande attention, un mauvais phonographe, aux accents métalliques. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 385 de l’éd. de 1921)
    • On n’entendait que le roulement monotone de l’eau heurtant à petits coups semi-métalliques le couvercle en fonte de la marmite […]. (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Sherlock Holmes émet une première hypothèse : les sifflements sont peut-être le fait des bohémiens et le bruit métallique celui d'une barre de volet qui retombe. (Fiche de lecture rédigée par Dominique Coutant-Defer : « La Bande mouchetée » d'Arthur Conan Doyle, ‎lePetitLittéraire.fr, 2011)
  3. (Banque) Qualifie la réserve de métaux précieux monnayés ou non monnayés conservés comme garantie de billets émis.
    • La réserve métallique de la Banque de France.
  4. Qui a l’apparence d’un métal.
    • ''Éclat métallique.

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français