minutie
étymologie
Du latin minutia.

nom

SingulierPluriel
minutieminuties

minutie \mi.ny.si\ féminin

  1. (vieilli) Chose de peu d’importance.
    • L'essentiel pour les jésuites, c'était d'affaiblir, d'amoindrir, de rendre les âmes faibles et fausses, de faire des petits très-petits, et les simples idiots ; une âme nourrie de minuties, amusées de brimborions, devait être facile à conduire. (Jules Michelet, Le prêtre, la femme, la famille, Paris : Chamerot, 1862 (8e éd.), p.65)
    • De ma tendre enfance je ne parlerai pas. […]. Eussé-je autrement décidé que je me garderais du ridicule qui s'attache à quiconque fait un sort aux minuties du premier âge. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  2. Application attentive aux menus détails.
    • Telles furent les opérations qui furent conduites avec cette patience et cette minutie pendant plus d’un mois. (Jules Verne, Aventures de trois Russes et de trois Anglais, 1872)
    • Exceptis excipiendis, répliqua l’ermite, comme notre vieux prieur m’a enseigné de répondre quand des laïques impertinents me demandent si j’observe toutes les minuties de mon ordre. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
  3. (anthropométrie) Point caractéristique formé par la disposition des lignes papillaires.
    • Pendant la phase d'enrolement l'empreinte de l'utilisateur est enregistrée puis traitée pour en extraire les singularités ou minutie.(Mostafa Hashem Sherif Paiements électroniques sécurisés p.91, 2007)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.003
Dictionnaire Français