offensif
étymologie
(XVe siècle)  Composé de offense et de -if.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinoffensifoffensifs
Fémininoffensiveoffensives

offensif

  1. D’attaque, attaquant.
    • Le représentant italien se borna à répondre que la Russie n’avait pas encore commencé l’exécution d’un plan offensif contre la Bulgarie. (Joseph Joffre, Mém., t.2, 1931)
    • Ainsi, rien de plus myope que le point de vue de Plékhanov, repris par tous les opportunistes, et selon lequel il ne fallait pas pas entreprendre cette grève inopportune, « il ne fallait pas prendre les armes ». Au contraire, il fallait prendre les armes de façon plus résolue, plus énergique et dans un esprit plus offensif ; […] (Lénine, Rapport sur la Révolution de 1905, traduit du russe (Pravda du 22 janvier 1925), Moscou : Éditions du Progrès, 1966, p. 7)
  2. (En particulier) Qualifie les armes dont on se sert pour attaquer.
    • Cromwel n’étoit pas moins agité des terreurs de la tyrannie. Il étoit toujours couvert d’une cuirasse, chargé d’armes offensives, et environné de satellites. (Étienne-François de Lantier, Voyages d’Anténor en Grèce et en Asie avec des notions sur l’Égypte, Paris : Belin & Bernard, an VI, 2e édition, t.1, p.18 (note de bas de page))
    1. (En particulier) Qualifie le traité par lequel deux États s’obligent d’entrer conjointement en guerre contre un autre état.
    2. (En particulier) Qualifie la guerre dans laquelle on attaque l’ennemi.
    3. (En particulier) Qualifie l’attaque faite par une troupe qui se tenait sur la défensive ou qui avait battu en retraite.
antonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.043
Dictionnaire Français