phonétique
étymologie
Du grec ancien φωνητικός.

adjectif

SingulierPluriel
phonétiquephonétiques

phonétique \fɔ.ne.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (linguistique) Relatif aux sons d’une langue.
    • Même fourmillement de fautes innombrables, d'erreurs ou d'inexactitudes phonétiques, dans les mots souletins que porte le dictionnaire du P. Lhande. (Jean Larrasquet, Le basque de la Basse-Soule orientale, C. Klincksieck, 1939, page 21)
    • Il y a en tout 118 caractères phonétiques reconnus et utilisés par l'Association phonétique internationale dans son alphabet phonétique international.
  2. (linguistique) Qualifie une orthographe qui transcrit la prononciation de façon uniforme.
    • La vérité est que l’orthographe phonétique c’est l’orthographe individuelle, chacun écrivant, non comme on prononce, mais comme il prononce ; et dès lors, […], ce qui sera très difficile c’est de comprendre une lettre qu’on recevra d’une personne dont on ne connaîtra pas la prononciation. (Émile Faguet, ''Simplification simple de l’orthographe, 1905)
    • Dans l'écriture, les mots peuvent ou représenter exactement le son produit par un bonne prononciation, ou conserver tels éléments, telles lettres qui existent dans leur plus proche racine. La première manière de les écrire est dite phonétique, la seconde étymologique. (Feuvrier et Parčić, Grammaire de la langue serbo-croate'' ↗, chapitre 3, page 15)
    • L’orthographe du roumain est, à l’instar de celle de l’italien, très simple, car phonétique. (Roumain, Wikipédia, 2011)
  3. (linguistique) (étymologie) Qualifie un mot dont l’évolution est conforme aux lois de la phonétique historique d’une langue donnée.
    • SCŌTI : Chrestien de Troyes emploie ESCOZ au vers 6586 de Erec et Enide. Cette forme n’est pas phonétique, on attendrait Eskóuŝ > eskœŝ. Il s’agit donc d’un calque du latin, à moins qu’on ne soit en présence d’un vocable importé par les Normands (?) (François de la Chaussée, Initiation à la morphologie historique de l’ancien français, Paris, Éditions Klincksieck, 1977, page 49)

traductions
nom

SingulierPluriel
phonétiquephonétiques

phonétique \fɔ.ne.tik\ féminin

  1. (linguistique) Système permettant d’identifier les sons, transcrits sous la forme de phones.
    • La phonétique se divise en trois branches, la phonétique articulatoire qui étudie les positions et les mouvements des organes utilisés pour la parole par son émetteur, la phonétique acoustique qui étudie la transmission de l'onde sonore entre son émetteur et son récepteur et la phonétique auditive qui se préoccupe de la façon dont les sons sont perçus et décodés par son récepteur.
    • Je me plonge dans la phonétique française, je psalmodie les paradigmes avec la ferveur de certaines gens qui récitent des neuvaines pour un vœu extraordinaire à exaucer. Je n’ai pas tenu longtemps. (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 413)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français