phonogramme
étymologie
Composé de phono- et de -gramme.

nom

SingulierPluriel
phonogrammephonogrammes

phonogramme \fɔ.nɔ.ɡʁam\ masculin

  1. (vieux) Enregistrement d’un texte sur un support à l’aide d’un phonographe.
    • Quand le cylindre se met à exécuter son double mouvement de rotation et de translation, tous les reliefs et tous les creux de la cire influencent le levier et forcent la pointe de la branche supérieure à répéter les sinuosités du phonogramme sur une longue bande de papier portée par deux rouleaux de bois horizontaux. (Revue de phonétique, ''L’alexandrin d’après la phonétique expérimentale, Éditeur Slatkine, 1975)
  2. (droit) Fixation exclusivement sonore sur tout support d’une œuvre d’exécution ou de son ouvrant le droit d’auteur.
    • Les producteurs de phonogrammes jouissent du droit exclusif d’autoriser la reproduction directe ou indirecte de leurs phonogrammes, de quelque manière et sous quelques formes que se soient. (''Traités des Nations Unies, volume 2186, Éditeur Nations Unies, 2004)
  3. (linguistique) Transcription arbitraire d’un son sous forme écrite.
    • Le dérivé aurifère de or contient le phonogramme au qui traduit le même phonème que la souche or. (Salomé Lachat, Daniel Lachat, Méthodologies pour l’analyse de conformité et la mise à niveau de lois de propriété industrielle, Éditeur Lachat Law et Consulting, 2005)
  4. (Médecine) Représentation graphique de la voix.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.041
Dictionnaire Français