pore
étymologie
Du latin porus, emprunté au grec ancien πόρος

nom

SingulierPluriel
porepores

pore \pɔʁ\ masculin

  1. (anatomie) Ouverture imperceptible dans la peau de l’homme ou de l’animal, par où se fait la transpiration. Il n’est guère d’usage qu’au pluriel.
    • En été les pores sont plus ouverts.
    • Le froid resserre les pores.
    • Le sang lui sortait par tous les pores.''
    • '(Figuré) Il sue l’hypocrisie par tous les pores'.
  2. Petits orifices, petites ouvertures analogues dans les végétaux. (voir plasmodesme)
    • L’air était d’une transparence bleuâtre, sa lumière crue enveloppant tout, frappant tout, pénétrait jusque dans leurs pores les vieux bois gris de la barque, [...] (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 44, 2012)
  3. (Par extension) Interstices qui séparent les molécules d’un corps.

traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.022
Dictionnaire Français