rognure
étymologie
 Composé de rogner et de -ure.

nom

SingulierPluriel
rognurerognures

rognure \ʁɔ.ɲyʁ\ féminin

  1. Ce qu’on retranche, ce qu’on enlève quand on rogne quelque chose.
    • Rognure de papier. Rognure d’ongles. Rognures d'orange.
    • Entre deux lambeaux de nuages, Grégoire aperçut un bout de lune, gros comme une rognure d’'ongle, qui filait en pâlissant vers l’horizon. (Jacques Bens, Lente sortie de l'ombre, Stock, 1998, p. 27)
    • Par exemple, quand la STM a décidé de retirer les poubelles à la hauteur des rames de métro – probablement parce que ce service était trop coûteux à entretenir – elle a mis en place une série d'affiches afin de bien faire comprendre à l'usager qu'il lui fallait dorénavant monter les escaliers avec ses rognures. (Montréal, ville dépressionniste, Moult Éditions, Montréal, 2017, page 172)
  2. (Au pluriel) (Figuré) (familier) Restes des matériaux qui ne sont pas entrés dans un grand ouvrage pour lequel ils avaient été préparés.
    • Un auteur se ferait encore une réputation avec les rognures de cet écrivain.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français