soluble
étymologie
Du latin solubilis.

adjectif

SingulierPluriel
solublesolubles

soluble \sɔ.lybl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut être solubilisé ou dissous ; dissoluble.
    • L’acide palmitique forme des cristaux blancs en forme de paillettes, très ténus, insolubles dans l'eau, solubles dans l'alcool et l'éther. (J. Fritsch, Fabrication et raffinage des huiles végétales, manuel à l'usage des fabricants, raffineurs, courtiers et négociants en huiles, Paris : chez H. Desforges, 1905, page 5)
    • Les chlorhydrates et bromhydrates de quinine sont beaucoup plus solubles. (Cousin & Serres, ''Chimie, physique, mécanique et métallurgie dentaires, 1911)
    • On a constaté que la cellulose sous forme de papier-filtre est soluble dans les solutions aqueuses concentrées de certains sels, tel que ceux d'antimoine, chlorure d'étain, bromure de zinc. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • La morphine-base, insoluble dans l'eau froide, est ainsi transformée en son sel, le morphinate de calcium, parfaitement soluble. (Olivier Guéniat & Pierre Esseiva, Le profilage de l'héroïne et de la cocaïne, 2005, page 56)
    • A titre d'exemple, la réaction simplifiée (3) résume la transformation de phosphate tricalcique insoluble en phosphate monocalcique nettement plus soluble sous l'effet d'un acide carboxylique : […]. (INRA, coordonné par Pierre Stengel & ‎S. Gelin, Sol: interface fragile, Éditions Quae, 1998, page 85)
  2. Qui peut être résolu.
    • Je n’ai jamais rencontré de problème qui ne soit pas soluble.
synonymes

Qui peut être résolu (2) :

antonymes

Qui ne peut être dissout (1) :


traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
solublesolubles

soluble \sɔ.lybl\ masculin

  1. (rare) Fraction d'un matériau qui peut être solubilisé ou dissout.
    • Un anneau composé de soluble dans la pyridine pour 64 % en poids, de silice (sable, diatomées, foraminifères) pour 18 % et de sulfate de calcium pour 12 %, et datant de 3500 avant J.C. a été découvert à Ur en Irak du Sud. (Georges Aussedat, Utilisation des ultrafines naturelles dans les enrobés fillerisés, CEBTP, février 1996)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français