syllabe
étymologie
(XIIe siècle) sillebe en ancien français; (XIIIe siècle) sillabe; (XVIe siècle) syllabe, du latin syllaba (sens identique) du grec συλλαβή syllabè (sens identique) de syn- (« avec ») et du verbe lambanein (« prendre »).

nom


syllabe \si.lab\ ou \sil.lab\ féminin

  1. (linguistique) Voyelle ou réunion de phonèmes qui se prononcent par une seule émission de voix.
    • Et sa voix alors prenait une intonation dolente et uniforme, enflant les mots, appuyant indéfiniment sur les syllabes. Cela m’agaçait beaucoup. (Octave Mirbeau, [http://www.la-pensée-française.com/octave-mirbeau-chanson-carmen.html Contes cruels : La Chanson de Carmen (1882)])
    • Et de fait ce trait qui est particulier à la physionomie de notre versification est d'autant plus important que, notre langue ne comportant pas de syllabes longues et brèves aussi tranchées que le latin, par exemple, la clausule du vers risquerait de passer parfois inaperçue. (Paul Desfeuilles, Dictionnaire de rimes; précédé d'un petit traité de versification française, Paris : Garnier frères, s.d.(impr.1933), p.X)
    • ''— Bonjour ! dit-il./>Il avait une façon de moduler les deux syllabes de son salut si bien qu’on n’en remarquait pas d’abord la brièveté et qui lui permettait de ne nommer personne. (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes'', L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954)


traductions
forme fléchie

syllabe \si.lab\ ou \sil.lab\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe syllaber.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe syllaber.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe syllaber.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe syllaber.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe syllaber.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.033
Dictionnaire Français