tonsure
étymologie
Du latin tonsura.

nom

SingulierPluriel
tonsuretonsures

tonsure \tɔ̃.syʁ\ féminin

  1. (religion) (coiffure) Couronne traditionnellement dessinée sur la tête des clercs, prêtres, moines, etc. de l'Église catholique romaine, en leur rasant les cheveux en rond.
    • Il a fait faire sa tonsure. Porter la tonsure.
    • Le ciel en soit loué, je vis en bonne entente
      Avec le Père Duval, la calotte chantante [...]
      En accord avec lui, dois-je écrire dans la presse
      Qu'un soir je l'ai surpris aux genoux de ma maîtresse,
      Chantant la mélopée d'une voix qui susurre
      Tandis qu'elle lui cherchait des poux dans la tonsure ?
      (Georges Brassens, Les trompettes de la renommée, 1962)
  2. (religion) Cérémonie de l’Église catholique par laquelle l’évêque introduit un homme dans l’état ecclésiastique et lui donne le premier degré de la cléricature en lui coupant les cheveux au sommet de la tête.
    • Tonsure cléricale. Donner la tonsure. Recevoir la tonsure.
synonymes
traductions
forme fléchie

tonsure \tɔ̃.syʁ\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe tonsurer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe tonsurer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe tonsurer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe tonsurer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe tonsurer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.013
Dictionnaire Français