virginal
étymologie
(Adjectif) Du latin virginalis, de virgo, génitif virginis, « jeune fille ». voir vierge, virginité
(Nom) Employé en Angleterre pour désigner le clavecin jusque vers 1650, soit en raison de la pureté et de la douceur de ses sons, soit parce qu’il était souvent utilisé par des jeunes filles. L’apparition la plus ancienne du terme se situerait en 1460 dans le Tractatus de Musica de Paulus Paulinirus. Comme beaucoup de termes musicaux, il s’est internationalisé.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinvirginalvirginaux
Fémininvirginalevirginales

virginal \viʁ.ʒi.nal\

  1. Qui est propre aux vierges, qui annonce la virginité.
    • C’est cela qu’évoque le journaliste américain Garry Will lorsqu’il pose la question : « Un peuple qui croit avec plus de ferveur en la conception virginale du Christ qu’en l’évolution des espèces peut-il être encore qualifié de nation éclairée ? ». (Joseph Morsel avec la collaboration de Christine Ducourtieux, L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat…, 2007)
    • La figure, de l’ovale si souvent trouvé par Raphaël pour ses madones, se distingue par la couleur sobre et virginale des pommettes […] (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • C’est l’heure charmante où l’alouette s’élève dans le ciel, salue de ses trilles et de ses roulades le matin jeune, virginal et triomphant. (Octave Mirbeau, « Le Tripot aux champs », Le Journal, 27 septembre 1896)
    • […] la tenture semée de petites fleurs roses et bleues donnait à cette pièce un air que le mot « virginal » eût sans doute décrit mieux qu’un autre. On songeait, en effet, à une chambre de jeune fille, […]. (Julien Green, Moïra, 1950, réédition Le Livre de Poche, page 61)
  2. (catholicisme) (vieilli) Qui concerne la Vierge Marie.
    • Lille est la prunelle des yeux virginaux (Martin L'Hermite, Histoire des saints de la province de Lille, Douay, Orchies..., 1638, page 511)

traductions
nom

SingulierPluriel
virginalvirginals

virginal \viʁ.ʒi.nal\ masculin

  1. (Musique) Instrument de musique dont les cordes sont pincées par des vergettes (ou sautereaux); en forme de coffre et doté d’un clavier rentrant; le virginal est proche du clavecin et de l’épinette.
    • Si l’on en juge par le nombre important de tableaux de scènes d’intérieur flamand dans lesquelles on voit un virginal, on est tenté de penser que ce genre d’instrument devait être très répandu dans les familles bourgeoises de l'époque. (Jean-Charles Monzani)
synonymes
traductions
  • allemand : Virginal neutre



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.017
Dictionnaire Français