érection
étymologie
Du latin erectio, dérivé du verbe erigere.

nom

SingulierPluriel
érectionérections

érection \e.ʁɛk.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’ériger un monument.
    • […] ils devaient être utilisés plutôt comme ouvriers que comme soldats, puisqu’il s’agissait de l’érection d’un fort qu’aucun ennemi encore ne songeait à attaquer. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
  2. (Figuré) Action d’ériger une institution ou un établissement.
    • Mais, pour que ne périsse pas la mémoire à tant de titres recommandable des trois sièges archiépiscopaux, savoir, Arles, Narbonne et Vienne en Dauphiné, dont l’érection n’a pas lieu, nous ordonnons d’ajouter leurs noms titulaires à d’autres sièges archiépiscopaux, […]. (Jean-Baptiste Duvergier, Collection complète des lois, décrets, ordonnances, réglemens et avis du Conseil d’État, 1828, vol.24, p.162)
    • Quelque temps après la création de l’église de Verrières, nous constatons l’érection d’une église à Saint-Loup-aux-Bois, aujourd’hui Saint-Loup-Terrier. (Le protestantisme dans le Rethelois & dans l'Argonne jusqu’à la Révocation de l’Édit de Nantes, dans Revue d'Ardenne & d'Argonne : scientifique, historique, littéraire et artistique, Sedan : Société d'études ardennaises « La Bruyère », 1904, vol.11, p.14)
  3. (physiologie) Action par laquelle certaines parties molles du corps se gonflent, se durcissent et se redressent, en particulier le pénis.
    • Mais ça c’est du Cialis©, on en prescrit aux mecs qui ont du mal à bander. Moi perso’, je n’ai pas de souci de ce côté. Mais si je prends deux cachetons, une double dose, je peux rester en érection plus de trois heures, voire quatre sans aucun problème. (Stanislas Petrosky, Je m’appelle requiem et je t’…, Éditions Lajouanie, vol. 1, chap. 27)
    • Par comparaison, mes seins à moi ont un mamelon arrondi, distinct et bombé sur l'aréole. Un chatouillement du doigt produit aussi l'érection, et en moins de cinq secondes les mamelons se soulèvent et pointent comme de petits effrontés. Le volume augmente de moitié au moins, et le mamelon est alors comme un gros pois. (Marcelle Gauvreau, Lettre à Marie-Victorin, 21 sept. 1941, dans Lettres au frère Marie-Victorin, éditions Boréal, Montréal, 2019, pages 216-217)
    • En ville, selon la charmante définition du registre de commerce oral, on dit des dames industrieuses qu'elles font « boutique mon cul ». Nous avons décidé d'adapter la formule à la raison sociale des éphèbes qui se promènent au bord de l'eau en état d’érection semi-flaccide : Ils font « boutique mon paf ». (Dominique Eudes, « Les petites vies dans l'âme », dans L'attrape-chance: Le récit d'un homme qui s'est battu contre le cancer, Éditions Saint-Simon, 2014)

traductions
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.015
Dictionnaire Français