a priori
étymologie
Du latin a priori, par abréviation de a priori ratione qui signifie par une raison qui précède (sous-entendu par l'intuition). L’expression comporte un solécisme en latin : la préposition ab demandant l’ablatif, la formule correcte devrait être a priore ratione.

locution adjectivale

a priori \a pʁi.ɔ.ʁi\ ou \a pʁi.jɔ.ʁi\ [1] (orthographe traditionnelle)

  1. Connu d'après des données antérieures à l'expérience ; su en s'appuyant sur les principes de l’intellect ; intuitif.
    • Les axiomes sont des vérités a priori.
    • L’exemple le plus significatif de propositions a priori fondées sur cette intuition éidétique est fourni par les lois logico-mathématiques, à propos desquelles Husserl parle d’une ontologie formelle comme « science eidétique de l’objet en général ». (Article A priori et a posteriori sur l’encyclopédie Wikipédia)

traductions
locution adverbiale

a priori \a pʁi.ɔ.ʁi\ ou \a pʁi.jɔ.ʁi\ [1] (orthographe traditionnelle)

  1. En se basant sur un point de vue sans expérience, sans connaissance du sujet, ni même son étude ou une réflexion sur tous les aspects de celui-ci.
    • Le rôle du chasseur de tête consiste à débaucher un salarié, en poste, afin de lui proposer une opportunité professionnelle a priori plus intéressante que celle qu'il tient en main. (Olivier de Préville, Chasseur de têtes, chasseur de rêves, page 10, Société des Écrivains, 2008)
    • C’est marrant mais Zahia et livre pour enfants, a priori, on pensait que ça n’allait pas très bien ensemble ! (Laurent Ruquier, On préfère encore en rire, 2013)
    • Elles accomplissaient des tâches qui leur étaient a priori familières : elles nettoyaient le riz, pilaient l'igname et moulaient le maïs. Elles travaillaient aussi comme cuisinières, […]. (Marcus Rediker, À bord du négrier. Une histoire atlantique de la traite, traduit de l'anglais par Aurélien Blanchard, éditions du Seuil, 2013)
    • Reste la maison forestière de La Vendée […]. Bâtisse administrative appartenant à l’Office National des Forêts construite en bordure de la route reliant Arbonne-la-Forêt à Milly-la-Forêt, elle est occupée au moment des faits par un agent de l’ONF, ce qui en fait, a priori, un lieu exempt de toute suspicion. (Christian Porte, « Fiancés assassinés de Fontainebleau » : Les Vérités interdites d'un fiasco judiciaire, Éditions Edilivre, 2018, p. 313)
synonymes antonymes
traductions
locution nominale

a priori \a pʁi.ɔ.ʁi\ ou \a pʁi.jɔ.ʁi\ [1] masculin (orthographe traditionnelle)

  1. Vérité connue d'après des données antérieures à l'expérience, sue en s'appuyant sur les principes de l'intellect, intuition ou savoir qui se passe du recours à la raison.
    • Pour Husserl, l’a priori est ancré dans ce qu'il appelle une intuition eidétique spécifique qui nous met en présence d'essences universelles (par exemple le coq ou le nombre deux), de la même façon que l'intuition sensible nous met en présence d'objets individuels (comme une chose jaune particulière, une paire d'objets particuliers). (Wikipédia, « A priori et a posteriori »)
    • À cette ontologie formelle se joignent ensuite de multiples ontologies régionales, dont chacune se fonde sur un a priori dit matériel et qui constitue une science a priori de telle ou telle zone ou 'région' de la réalité (par exemple, de la sphère des objets matériels, ou bien des phénomènes de conscience, et ainsi de suite). (Wikipédia, « A priori et a posteriori »)
  2. Préjugé, idée préconçue.
    • Sa décision n'était fondée que sur des a priori sans fondements.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.007
Dictionnaire Français