autoroute
étymologie
Attesté en 1927, de auto (abréviation de automobile) et route, suivant le modèle de l’italien autostrada, la première autoroute ayant été créée en Italie en 1924.

nom

SingulierPluriel
autorouteautoroutes

autoroute \o.to.ʁut\ féminin

  1. (Début XXe siècle) Route réservée à la circulation automobile, sur laquelle était bannies les circulations hippomobile et piétonne.
  2. (transp) Route à chaussées séparées pour chacun des deux sens et sans croisements, conçue pour la circulation rapide des automobiles.
    • Ils eurent vite l'impression d'être les seuls touristes, visitant une vieille station oubliée par le chemin de fer, les autoroutes et les agences de voyage. A part Geneviève, rien qui valût le détour ! (Michel Quint, Hôtel des deux Rose, Paris : Fleuve noir, 1986, chap. 2)
    • Juste avant l’Italie, l’autoroute d’ailleurs est somptueuse, la montagne d’un côté, abrupte, de la caillasse, et tout autour la mer dans laquelle on plonge. (Maryline Desbiolles, Le Goinfre, page 14, 2004, Seuil)
  3. (Figuré) Voie ou parcours rapide.
    • Ce mot a suivi un pipe-line, un tapis roulant, une autoroute : nous avons été éduqués à lire les mots aussitôt que nous les voyons, nous ne pouvons pas nous en empêcher, même volontairement. (Laurent Cohen, L’Homme thermomètre : le cerveau en pièces détachées page 204, 2004, Odile Jacob)
    • Ces séquences, véritables panneaux de signalisation sur l’espèce d’autoroute à ARN-polymérases que constitue l’ADN, sont, le plus souvent, assez courtes, d’une dizaine à une trentaine de bases pour la plupart, (Philippe Kourilsky, Les Artisans de l’hérédité, page 59, 1987, Odile Jacob)
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.027
Dictionnaire Français