bigarreau
étymologie
De bigarrer.

nom

SingulierPluriel
bigarreaubigarreaux

bigarreau \bi.ɡa.ʁo\ masculin

  1. Fruit du bigarreautier ; sorte de cerise rouge et blanche qui a la chair plus ferme que les autres cerises (Prunus avium).
    • II y a le bigarreau tardif ou de fer, qui mûrit plus tard, & qui n'est pas si sujet aux vers que l'ordinaire : il fait un bel arbre.
      Le
      cœuret est une espece de bigarreau plus tendre & fait en cœur , dont le goût est relevé. (La nouvelle Maison rustique, ou, Économie rurale pratique et générale de tous les biens de la campagne, par Louis Liger, tome 2, Paris : chez les Libraires associés, 1790, p. 152)
    • Les bigarreaux ont un pédoncule long et grêle, un fruit cordiforme avec un sillon longitudinal bien marqué et la chair est ferme. (Nicole Tonelli, François ‎Gallouin, Des fruits et des graines comestibles du monde entier, 2013)
    • Quand auras-tu fini, cria-t-elle, de tourner une mèche de cheveux autour du bout de ton nez ? Excellent moyen d’avoir le nez rouge et en forme de bigarreau ! (Colette, Le képi, Fayard, 1943 ; éd. Le Livre de Poche, 1968, p. 121.)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.041
Dictionnaire Français