carpophore
étymologie
Du grec ancien καρποφόρος voir carpo-, -phore.

nom

SingulierPluriel
carpophorecarpophores

carpophore \kaʁ.pɔ.fɔʁ\ masculin

  1. (botanique) (vieilli) Organe qui, sur le fruit mûr, représente le gynophore dans l’ovaire.
  2. (mycologie) Partie aérienne qui produit et disperse les spores, chez les champignons supérieurs.
    • Dans certains groupes, le mycélium produit un organe fructifère de grande taille et de forme spécifique, bien qu'il ne soit pas constitué de tissus proprement dits, mais d'un feutrage de filaments enchevêtrés. C'est le carpophore, le "champignon" du langage courant, dans lequel se produisent la fécondation (fusion du noyau et constitution du zygote), puis la méiose..., suivie de la différenciation des spores haploïdes. (Raynal-Rauque Aline, La botanique redécouverte, Belin ed., 1 vol., 511 p., p. 130, 1994)
    • La truffe. L'organe mycélien qui contient ou engendre les spores est désigné par les mycologues sous le terme général de carpophore (ou porte-fruits) ou sporocarpe (fruit à spores) ou réceptacles et par les mycophages sous celui de "champignon"... Le carpophore (la « truffe ») représente la fructification du champignon. (Riousset L. et G., Chevalier G., Bardet M.C., "Truffes d'Europe et de Chine", 184 p., page 21, 2001, Inra ed./Ctifl, [http://books.google.fr/books?id=9Y_qbjIyUyAC&dq=isbn:2738009328 source])
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.019
Dictionnaire Français