débuter
étymologie
(XVIe siècle dans le sens 4, 1649 dans le sens 1) Mot  composé de dé-, but et -er.

verbe

débuter \de.by.te\ intransitif et transitif indirect conjugaison

  1. Commencer.
    • Si, au contraire, la claudication est dans le train postérieur, on débute par l’allure la plus lente, et, au retour, l’on vous gratifie d’un peu de trot, […]. (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Bien que ce passage chez sa mère ait débuté par une séance d’engueulade en bonne et due forme, c'est tout revigoré que papa en repart. (Yan Ge, Une famille explosive, traduit du chinois (RPC) par Alexis Brossollet, Presses de la Cité, 2017)
  2. Faire les premières démarches dans un genre de vie, dans une entreprise ; faire les premiers actes dans une profession, les premiers pas dans une carrière.
    • Il a mal débuté dans le monde.
    • Il a bien débuté.
    • Débuter dans une carrière.
      • Il débute dans sa carrière de chef d’orchestre. (« Débuter / démarrer »)
  3. (En particulier) Faire ses premiers essais sur le théâtre, sur un théâtre.
    • Jim et Jimmy, qui devaient débuter le surlendemain à Genève, avaient craint qu’on ne les empêchât de partir. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • ''— Elle m’a chargé de t’apprendre… Elle débute, cette semaine…/>— Elle débute ?/>— Oui… au studio de Castan. Paraît qu’elle est tout ce qu’il y a de photogénique… Ils disent tous qu’elle va réussir./>— Elle a un rôle ? (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗'', Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 170)

  4. (boules) (Désuet) Tirer sur une boule du camp adverse pour l’écarter du but.
    • Débuter, v. a. Ce mot est un terme de jeu de boule. Il signifie pousser une boule de dessus le but, ou d’auprès du but. Le mot de débuter en ce sens ne se dit presque point à Paris, & en sa place on se sert du mot tirer. (César-Pierre Richelet, Dictionnaire françois, J.-H. Widerhold, 1680, page 212)
    • J’ai bien vu quelquefois des acteurs débuter au théâtre des Célestins, mais des boules, jamais ! Paraît cependant que c’est le terme, selon le dictionnaire de l’Académie ; mais quelle drôle de langue ! Allez donc aux Brotteaux dire à un tireur de débuter une boule ! Les enfants eux-mêmes vous riront au nez. (Clair Tisseur, [https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2046201/f90.image Les vieilleries lyonnaises], Bernoux et Cumin, 1891, page 84)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français