dépendre
étymologie
Du latin dependere.

verbe

dépendre transitif direct conjugaison

  1. Détacher une chose de l’endroit où elle était pendue.
    • Dépendre un tableau. — Dépendre une enseigne.
  2. Détacher une personne pendue.
    • Quand on le dépendit, il était déjà raide.
  3. (pronominal) À propos d'une chose, se détacher de l’endroit où elle était pendue.
    • L’émotion, l’essoufflement de la marche, et le malaise de notre silence nous chassaient le sang au visage ; j’entendais battre mes tempes ; Alissa était déplaisamment colorée ; et bientôt la gêne de sentir accrochées l’une à l’autre nos mains moites nous les fit laisser se dépendre et retomber chacune tristement. (André Gide, La Porte étroite, 1909, Le Livre de Poche, page 110)

traductions
verbe

dépendre transitif indirect

  1. Être assujetti à ; être subordonné à.
    • Les chefs d'unités finissaient par ne plus savoir de qui ils dépendaient. Ils recevaient en haussant les épaules les ordres inexécutables. (Georges Blond, L'Agonie de l'Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, p.215)
    • La vie urbaine dépérit et, comme la civilisation islamique médiévale était elle-même essentiellement urbaine et que la richesse matérielle dépendait du commerce, la prospérité déclina. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)
  2. Ne pouvoir être réalisé sans l’action, sans l’intervention d’une personne ou d’une chose.
    • […].. et vous vous en prenez à moi, à moi qui devrais plutôt vous en vouloir ; car, enfin , vous m’avez rebuté, et il n’a pas dépendu de moi que je ne jouasse aujourd'hui le premier rôle dans la cérémonie qui se prépare. (Armand Overnay & Théodore Nézel, La nuit des noces, drame en trois actes, acte 1, scène 6, créé au Théâtre de l'Ambigu-Comique, le 24 janvier 1826, Paris : chez Duvernois, 1826, p. 10)
    • Le terrible, c’est que le succès dépendait maintenant uniquement du vote de ces deux olibrius, […]. (Louis Pergaud, Deux Électeurs sérieux, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Les arômes contribuent à rendre le produit agréable au palais, ce qui dépend essentiellement de la présence de produits laitiers ou de la matière édulcorante dans la formule. (Germain Ménard et al., « La Biscuiterie industrielle », dans Armand Boudreau & Germain Ménard (coordonnateurs), Le Blé: éléments fondamentaux et transformation, Presses de l’Université Laval, Québec (QC), 1992, page 305)
  3. Faire partie de quelque chose ; y appartenir.
    • Chaque hôpital possédait une tisanerie ; celle-ci dépendait de l’infirmerie du fort ; on y descendait par un petit escalier. (Germaine Mailhé, Déportation en Nouvelle-Calédonie des communards et des révoltés de la Grande Kabylie (1872-1876), page 163, L’Harmattan, 1995)
    • La consommation de sel, dont le prix oscillait entre 15 livres 8 sols et 57 livres 10 sols le minot, était libre, l'acheteur devant seulement s’approvisionner au grenier dont dépendait sa paroisse. (Bernard Briais, Contrebandiers du sel : La vie du faux saunier au temps de la gabelle, Paris : Éditions Aubier Montaigne, 1984, page 14)
    • C'est un pays très isolé qu'il n'est pas facile d'atteindre. […]. Il s'agit d'une vallée qui dépend de la Sèvre Nantaise, dont la source est d'ailleurs assez proche ; […]. (Bulletin de la Société française d'histoire de la médecine, vol. 11-12, 1912, page 362)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français