devis
étymologie
Du latin divisum. Au sens propre chose divisée, division; de là : choix, gré, propos.

nom

devis \də.vi\ masculin

  1. (vieilli) Menus propos, entretien familier.
    • De joyeux devis.
    • Qui plus suffisamment entrant sur le devis. (Mathurin Régnier, Satires, X)
    • Un jour qu’ils étaient en devis. (Jean de la Fontaine, Rich.)
    • Tuez-vous donc vite ; ah ! que de longs devis. (Molière, l'Ét. II, 7.)
    • un pli, qui suffisait, pendant plus de quatre semaines aux entretiens et menus devis, dans les soirées d’hiver autour de la grande cheminée (Jean Potocki, Manuscrit trouvé à Saragosse, Histoire d’Alphonse van Worden, 1804-1810)
  2. Description des travaux qu’on doit exécuter pour la construction d’un bâtiment, avec l’estimation des dépenses.
    • N’hésitez pas à vous rendre chez un réparateur informatique pour demander un devis. C'est souvent plus économique que d’acheter un nouvel ordinateur. (Philippe Levêque, Le guide écofrugal: Retrouvez votre pouvoir d'achat en protégeant la planète !, Marabout, 2015, page 319)
    • (droit) Devis et marché, acte par lequel sont réglés la forme, le poids, la mesure, la quantité, la quotité et le prix d’un ouvrage, et les obligations respectives de celui qui fait faire l’ouvrage et de celui qui l’entreprend.
  3. (marine) Devis d’armement d’un navire, état de prévision de tout ce qu’il doit contenir.
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français