fessée
étymologie
(1526) Voir l’étymologie du verbe fesser.

nom


fessée \fɛ.se\ ou \fe.se\ féminin

  1. Châtiment corporel consistant en une série de claques ou de coups administrés sur les fesses à main nue ou à l’aide d’un instrument.
    • Il ne faut pas croire, en effet, que l’histoire ait attendu ces derniers temps pour savoir que ce furent de simples polissons qui méritaient la fessée et qui avaient reçu par hasard un coup de fusil. (Charles d'Héricault, La France révolutionnaire, 1789-1889, Paris : chez Perrin & Cie et Lille : Librairie de l’Œuvre de Saint-Charles-Borromée, 1889, p. 367)
    • Tout se découvrit, les vols anciens et le dernier, et elle reçut une fessée d’orties, qui lui couvrit le derrière de camboules. (Edmond de Goncourt et Jules de Goncourt, Journal, 1864, p. 57)
    • — Pour la détromper mon oncle, je crois qu’une bonne fessée s’impose. (Moi Renart, 1986 (épisode 9))
    • Pleurer est très naturel avant, pendant et après la fessée.
synonymes
traductions
forme fléchie

fessée \fɛ.se\ ou \fe.se\

  1. Participe passé féminin singulier de fesser.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français