galbe
étymologie
De l’italien garbo apparenté à gabarit. Attesté en 1551 sous la forme de garbede bonne grâce ») puis quelques années plus tard sous la forme moderne de galbe et le sens de « grâce » ; un siècle plus tard, en 1676, on trouve galbe avec le sens de « contour plus ou moins courbe ».

nom

SingulierPluriel
galbegalbes

galbe \ɡalb\ masculin

  1. (architecture) Ligne de profil, contour d’un morceau d’architecture.
    • Le galbe d’un balustre, d’un chapiteau.
    • Le galbe d’un fût de colonne, d’une feuille d’ornement, d’un vase.
    • La courbure extérieure de ce vase est d’un beau galbe.
  2. (Par extension) Contour rond d’une figure, d’une partie du corps.
    • Jamais artiste n’a rêvé un galbe aussi pur que celui des jambes de Cecily (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
    • Puis, changeant tout à coup de divertissement, la jambe gauche tendue, le genou droit plié, elle mesurait des yeux le galbe d’une hanche très jeune et qui, chaque jour, s’arrondissait. (Pierre Louÿs, Les Aventures du roi Pausole, 1901)
  3. (sport) Forme générale d’un ski caractérisée par les largeurs comparées de la spatule, du patin et du talon.
synonymes
  • ligne de cotes (3)

traductions
traductions
  • anglais : shape, side cuts

forme fléchie

galbe \ɡalb\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de galber.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de galber.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de galber.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de galber.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de galber.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français