morceau
étymologie
De l’ancien français mors, issu du latin morsusmorsure »).
Pour une évolution similaire de « morsure » à « bouchée » puis « partie d’un tout » voir en anglais bit et bite ou en tchèque kus et kousat.

nom

SingulierPluriel
morceaumorceaux

morceau \mɔʁ.so\ masculin

  1. Portion séparée d’une chose solide qui peut être mangée.
    • Ces considérations nous portaient donc à croire que l’histoire des bouts de corde était le produit de l’imagination de quelque amateur de l’horrible, de ces gens qui ne peuvent voir une hart se balançant à une branche d'arbre sans que leur esprit frappé ne mette un pendu au bout, avec des corbeaux décrivant leur affreuse courbe autour du supplicié pour en choisir les meilleurs morceaux; […]. (Corneille Trumelet, Une page de l'histoire de la colonisation algérienne : Bou-Farik, Alger : chez Adolphe Jourdan, 1887, p. 5)
    • Gros, petit, bon morceau. — Morceau délicat, friand.
  2. Partie séparée d’un corps solide et continu.
    • On est alors fort étonné de retrouver les morceaux de bismuth intacts, leur aspect extérieur ne diffère en rien de ce qu’il était avant la chauffe […] Il semble, d’après cela que le bismuth n’a pas fondu […] (Pierre Curie, Propriétés magnétiques des corps à diverses températures, Annales de chimie & de physique, 7e série, t. V, juillet 1895)
    • Un morceau de savon traînait sur le bord de la baignoire en bois. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  3. Portion, une partie non séparée, mais distincte et considérée à part.
    • Morceau de terre.
    • Il a attrapé un bon morceau de cette succession : Il en a eu une bonne partie.
    • ''Ils s’apercevront, émus,/>Que c’est au hasard des rues,/>Sur un de ces fameux bancs,/>Qu’ils ont vécu le meilleur morceau de leur amour… (Georges Brassens, « Bancs publics », in Le Vent (album)'', 1953)

  4. Parties, des fragments d’un ouvrage de l’esprit ou d’une œuvre d’art.
    • […] et, d’autre part, elle citait, de mémoire, des morceaux d’une mystique un peu bizarre de la fin du XVIe siècle, Jeanne Chézard de Matel, la fondatrice de l’ordre du Verbe Incarné […] (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Un soir, attendant l'heure du dîner, Claire et Marcelle, cédant je suppose à une prière générale, jouèrent quelques morceaux ensemble, la pianiste accompagnant sa sœur violoniste. (André Roussin, La Boîte à couleurs, Éditions Albin Michel, 2013, p. 2008)
  5. Objet entier, d’un tout considéré par rapport au genre ou à l’espèce dont il fait partie.
    • La colonnade du Louvre est un beau morceau.
    • Cette élégie, cette églogue sont de beaux morceaux de poésie.
    • Un morceau d’anthologie.
    • Morceau de concours : Morceau choisi pour être exécuté par chacun de ceux qui prennent part à un concours.
  6. (vulgaire) Femme belle et désirable.
    • Samuel alla au théâtre et se mit à étudier la Fanfarlo sur les planches. Il la trouva légère, magnifique, vigoureuse, pleine de goût dans ses accoutrements, et jugea M. de Cosmelly bien heureux de pouvoir se ruiner pour un pareil morceau. (Charles Baudelaire, La Fanfarlo, 1847 ; Gallimard, 2012, collection Folio, page 48.)
synonymes antonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français