gus
étymologie
De l’occitan gus, même origine que gueux ; peut-être aussi de Auguste, nom traditionnel du clown naïf.

nom

gus \ɡys\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. (argot) (familier) (Péjoratif) Gars ; mec ; quidam.
    • C’est fou le nombre de gus qu’étaient faits pour vivre jusqu’à cent piges et qui sont morts avant ! (San-Antonio (série), Réflexions définitives sur l’au-delà, S-A 9, Fleuve noir, 2000)
    • Le commissaire continue : « Jacques et l'Ours ont serré un des deux gus au niveau de la sous-préf, poursuit le commissaire. L'autre a réussi à descendre sur le port de commerce et, là, on a perdu sa trace. (Lann Stereden, Sang Issue, Neowood Éditions, 2014, chap. 2)
    • — Imagine que tu t’endors bercé par une histoire de La Fontaine, et qu’à ton réveil tout le monde cause comme Cyril Hanouna !
      — Qui ça ?
      — Ce gus qui riait comme une hyène épileptique à la moindre vanne débile, dans ces émissions de télé-poubelle que surkiffaient tant de nos petits camarades.
      — Oh, putain ! Y’a plus que toi pour te souvenir de ce vieil ectoplasme du PAF !
      (Bruno Pochesci, « Cadenas d’amour », dans le recueil Réalités, volume 1, Éditions Realities inc., 2017)

traductions
GUs
forme fléchie

SingulierPluriel
GUGUs

GUs \ɡy\ masculin

  1. Pluriel de GU.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.024
Dictionnaire Français