hallucination
étymologie
Du latin hallucinatio.

nom

SingulierPluriel
hallucinationhallucinations

hallucination \a.ly.si.na.sjɔ̃\ féminin

  1. (psychologie) vision#fr|Vision, perception ou sensation qui ne correspond à aucun objet réel.
    • Parbleu! la belle affaire! Par une hallucination. M. Ledru a cru voir, M. Ledru a cru entendre ; c'est exactement pour lui comme s'il avait vu, entendu. (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes : Le Chat, l’huissier et le squelette, 1849)
    • Un délicieux témoignage a été laissé par Théophile Gautier dans sa nouvelle le Club des Haschichins. Le Dr Moreau chargeait tellement en shit son dawamesk que le pauvre Gautier, au-delà de l’euphorie, eut parfois des hallucinations. (Édouard Launet, Les grands esprits se racontent, dans Libération du 9 décembre 2013, pp. 32-33)
    • Fines herbes psychotropiques, notamment silène, spergule et saponaire, concoctées avec ester stéarique de glycérine et jus de coquelicot ranci. Recette infaillible pour susciter hallucinations catachrétiques. (Gabriel Relizan, Les Mouettes volent plus haut que les Hommes, chez l'auteur (Lulu.com), 2011, p. 192)
    • Tu conçois l'hallucination comme une tromperie alors qu'elle met fin aux tromperies. Loin de produire une illusion, l'hallucination révèle la vérité. (Éric-Emmanuel Schmitt, L'Homme qui voyait à travers les visages, 2016, ch. 16)
    • Les rituels des psychotiques ont souvent des fonctions de protection contre les hallucinations. L'oreille coupée de Van Gogh est probablement l'effet d'un rituel qui devait le protéger contre des hallucinations auditives. (Bernard Duez, « La ritualité profane : une perspective psychanalytique », dans les Cahiers internationaux de sociologie, volume 92, Presses universitaires de France, 1992, p. 77)
  2. (Figuré) illusion#fr|Illusion.
    • Les histoires vraisemblables ne méritent plus d'être racontées. Le naturalisme les a décriées au point de faire naître, chez tous les intellectuels, un besoin famélique d'hallucination littéraire. (Léon Bloy, La Femme pauvre, 1897)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.013
Dictionnaire Français