idolâtrie
étymologie
Par haplologie, du latin idololatria, emprunté au grec ancien voir idole, latrie.

nom

SingulierPluriel
idolâtrieidolâtries

idolâtrie \i.dɔ.lɑ.tʁi\ féminin

  1. (religion) Adoration des idoles, culte des dieux d’une religion polythéiste ou animiste.
    • Le christianisme est tombé dans l’idolâtrie avec la théorie de la Trinité, l'invocation des saints, la mariolâtrie, et surtout la démonophobie. (Charles Hacks & ‎Imbert, Le Diable au XIXe siècle, ou les Mystères du Spiritisme, Delhomme et Briguet, 1892, p.216)
  2. (Figuré) Amour excessif pour une personne ou pour une chose.
    • Victor m’aime à l’idolâtrie, et je l’adore, il est si bon ! (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Cette idolâtrie des mots joue un grand rôle dans l'histoire de toutes les idéologies ; la conservation d'un langage marxiste par des gens devenus complètement étrangers à la pensée de Marx, constitue un grand malheur pour le socialisme. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.I, Lutte de classe et violence, 1908)
    • Son sentimentalisme verbal, son perpétuel attendrissement, son auto-idolâtrie, les exaspèrent. (Philippe Henriot, Le 6 février, 1934)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français