interminable
étymologie
Du latin interminabilis voir in-, terminable.

adjectif

SingulierPluriel
interminableinterminables

interminable \ɛ̃.tɛʁ.mi.nabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui ne peut être terminé
  2. (Par hyperbole) Qui dure très longtemps.
    • Il les récitait volontiers au milieu de joyeux groupes, […] pendant ces interminables « laaous, » festins homériques par lesquels se terminaient toutes les upa-upa. (Henry de Coux, Sept ans en Océanie, dans la Revue contemporaine, 5e année, T. 25, 1856, p.492)
    • La nature se réveillait de son long sommeil, après l'interminable nuit de l'hiver, et souriait en s'éveillant. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Depuis l’aube, les troupes passaient la Moselle. C'était, sur le tremblement des ponts de bois, l’avalanche interminable des régiments. (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, p.184, 86e éd., Plon-Nourrit & Cie)
    • Toute la nuit, des gens louvoient sous mes fenêtres, vocifèrent, gambadent, font entendre de longs ricanements. […]. Quelle est cette interminable bamboche, cette effrénée descente de la Courtille ? (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • La caravane ne s'ébranla qu'après d'interminables adieux: ceux qui restaient priaient Allah d'accorder sa bénédiction aux voyageurs. (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
    • Et sans doute avait-il encore moins envie de faire le moindre commentaire sur l’interminable litanie des propos rabat-joie que L’Ecclésiaste donne à entendre dans la Bible. (Jean Bessière, La Vie de l'esprit pour garde du corps, Éditions Edilivre, 2017, p. 102)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français