lampiste
étymologie
 Composé de lampe et de -iste.

nom

SingulierPluriel
lampistelampistes

lampiste \lɑ̃.pist\ masculin

  1. (vieux) Ouvrier qui fabrique ou personne qui vend des lampes à réservoir.
  2. Celui qui les entretient.
    • Il en connaissait le personnel jusqu’au dernier des lampistes, et les paperasses jusqu’aux notes des blanchisseuses. (Émile Zola, La Curée, 1871)
  3. Employé des chemins de fer qui s'occupait des lampes et lanternes de la gare, de la signalisation pour les trains.
    • Avec les témoignages des corps de métiers, du lampiste au conducteur, du contrôleur à l'aiguilleur,....(Jean Claude Raspiengeas, Sur les rails, Journal La Croix, page 21, 17-18 janvier 2015)
    • On arriva à la gare sans anicroche. Grâce à l’obligeant concours d’un lampiste qui avait servi aux hussards, les chevaux furent bientôt installés dans le wagon, dotés de paille fraîche, et solidement amarrés. (Marcel E. Grancher, 5 de campagne, Éditions Lugdunum, 1937, page 79.)
  4. (Figuré) (familier) Subalterne que l’on fait passer pour responsable d’une faute, d’une erreur commise par un de ses supérieurs.
    • Ne cherchez pas, dans cette affaire, c’est encore moi qui serai le lampiste !
synonymes

Subalterne qu’on fait passer pour responsable d’une faute (4) :


traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français