limpide
étymologie
Du latin limpidus.

adjectif

SingulierPluriel
limpidelimpides

limpide \lɛ̃.pid\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est clair, transparent.
    • Les petites filles se baignaient dans un ruisseau limpide où l'on trouvait des coquillages rouges sous des touffes de lauriers en fleur. (Pierre Louÿs, Aphrodite, Mercure de France, Paris, 1896)
    • Sous le grand ciel du printemps, limpide encore et lumineux, sous l'accablement lourd de l'été, les dunes du Souf s'étendaient. (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
    • Les ruines […] sont enfouies dans un bocage de figuiers, d'oliviers et de grenadiers, à l’ombre desquels jaillissent de nombreuses sources fraîches et limpides. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 125)
    • En présence de trop d'ammoniaque, il se sépare un magmat caséeux, le reste du liquide étant presque limpide. (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  2. Qualifie ce qui apparaît, à l'esprit, comme simple et clair à la fois.
    • Quoi de jalousable chez Gide, demandez-vous ? Eh ! bien, par exemple, sa phrase limpide. (Revue trimestrielle consacrée à la littérature française des dix-neuvième et vingtième siècles, Histoires Littéraires, 2005, n°23-24, page 198)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français