parchemin
étymologie
Du latin Pergamena, la ville de Pergame était productrice de ce matériau dans l’Antiquité. À l’exception de l’italien pergamena, le mot est masculin dans les langues romanes : espagnol pergamino, catalan pergamí, portugais pergaminho qui suppose un bas latin pergamīnus et de l’évolution phonétique du /ɛ/ en \i\ qui se retrouve dans le grec moderne περγαμηνή.
Dans le nord de la France, pergamīnus a subi l'influence phonétique et sémantique de parge, perge (« basane ») issu de parthica (pellis) « (peau) du pays des Parthes ».

nom

SingulierPluriel
parcheminparchemins

parchemin \paʁ.ʃə.mɛ̃\ masculin

  1. Peau de brebis ou de mouton préparée pour l’écriture, la peinture, la reliure, etc.
    • Parchemin vierge, la peau préparée des petits chevreaux ou agneaux mort-nés.
    • Parchemin gratté, palimpseste.
    • Mais l’étranger lui écrivit en réponse, sur un parchemin portant une aune et demie en long et en large, et avec des caractères rouges comme le cinabre. (E.T.A. Hoffmann, Le Diable à Berlin, 1820, Traduit par Henry Egmont)
    • Alors, la sorcière lui a donné un parchemin dans une calebasse qu’il porte toujours sur lui quand il est en mer ; mais, à sa place, il y a longtemps que j’aurais jeté au feu parchemin et tout ; ou bien je l’aurais donné à un prêtre, car qui traite avec le diable est toujours mauvais marchand. (Prosper Mérimée, Lettres d’Espagne, 1832, rééd. Éditions Complexe, 1989, page 116)
    • — D'abord, il y a ce Juif qui a perdu des parchemins, mais c'étaient des parchemins magiques, et il y a un enfant de catin, oh pardon, maîtresse Eleanor, quelqu'un qui s'en est servi pour appeler ce démon. (Jeri Westerson, Les enquêtes de Crispin le chevalier déchu : Le parchemin du démon, traduit de l'anglais (États-Unis) par Jacques Guiod, Pygmalion, 2013, chap. 12)
    1. (Par extension) Surface blanche pour écrire.
      • Parchemin végétal, papier non collé traité par l’acide sulfurique.
    2. (Figuré) Peau sèche.
      • Un visage de parchemin, un visage couvert d’une peau sèche et jaune.
  2. (botanique) Lames scléreuses obliques à la face internes des valves des gousses des légumineuses permettant leur déhiscence.
  3. (Par métonymie) Titre de noblesse, diplôme universitaire, etc. voir peau d’âne.
    • Docteur sans diplôme, bien entendu! L'aventurier aspirait à en avoir un et le tsar demanda, comme une chose toute simple, qu'on délivrât hic et nunc à son favori le parchemin ardemment convoité. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
synonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français