poignard
étymologie
Du latin populaire pugnalis venant de pugnus'' (« poing »).

nom

SingulierPluriel
poignardpoignards

poignard \pwa.ɲaʁ\ masculin

  1. (couteaux) Arme à lame courte et pointue.
    • Simon Cohen, se conformant en ceci à l’usage du pays qui interdit le port des armes à ses coreligionnaires marocains, est inerme ; les chameliers ont des gourdins et de mauvais poignards […] (Frédéric Weisgerber, Trois Mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Ernest Leroux, Paris, 1904, p. 45)
    • Les deux malandrins alors ont essayé de l’achever avec leurs crosses d’armes et leurs poignards. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Pêche) (Régionalisme) (vieux) Brochet.
    • Le brochet se nomme lançon et lanceron, quand il est très jeune ; poignard, quand il est d’une grosseur moyenne ; carreau, quand il est plus gros. On l’appelle encore béquet et béchet dans quelques départements de France. (M. }{#if:{#if:)}}
  3. (couture) Pièce de tissu taillée en pointe, que l’on met à un vêtement pour l’élargir.
    • Les ouvriers qui, chez tous les tailleurs, sont chargés de faire des poignards ou des retouches s’appellent des pompiers, et leur travail est dit à la pompe. (Émile Littré, Dictionnaire de la langue française)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.010
Dictionnaire Français