pourtour
étymologie
(1400) De pour et tour.

nom

SingulierPluriel
pourtourpourtours

pourtour \puʁ.tuʁ\ masculin

  1. Tour ou circuit de certaines choses.
    • Ce pavillon, cette colonne a tant de pourtour. — Pourtour extérieur, intérieur.
    • Seize colonnes de marbre ornent le pourtour de cette rotonde. (François-René de Chateaubriand, Itinéraire de Paris à Jérusalem, 1811)
  2. Partie qui fait le tour d’un lieu.
    • On a donné au mur de pourtour du réservoir de la Dhuys 1m,70 d'épaisseur. (Bulletin de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, 65e année, 2e série, vol 13, 1866, p. 42)
    • Mais le bal finissait… Il ne resta bientôt plus aux tables de pourtour que des Marseillais dont les femmes travaillaient dehors, des nègres, des boxeuses…. (Francis Carco, Jésus-la-Caille, ch. IV, Le Mercure de France, Paris, 1914)
    • Le pourtour est marqué par une ceinture de Phalaris arundinacea et de diverses Joncacées, dans laquelle apparaissent quelques plants d’Alnus glutinosa et de Salix aurita. (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne ↗, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, [//ori-nuxeo.univ-lille1.fr/nuxeo/site/esupversions/6cfe60d7-a710-46a8-b32d-4a32b4c31a74 p. 66])
  3. (architecture) (ellipse) Nef entourant l’abside ; déambulatoire.
    • Souvent la nuit on voyait errer une forme hideuse sur la frêle balustrade découpée en dentelle qui couronne les tours et borde le pourtour de l’abside.  (Victor Hugo, Notre-Dame de Paris (roman)'', 1831)
synonymes
Nef entourant l’abside



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français