proche
étymologie
De l’ancien français proche ; voir prochain.

adjectif

SingulierPluriel
procheproches

proche \pʁɔʃ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est voisin, qui est près de quelqu’un, de quelque chose.
    • Bert fut désigné comme brancardier, et il aida à transporter les blessés dans le plus proche des vastes hôtels qui faisaient face à la rive canadienne. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 304 de l’éd. de 1921)
    • Ces deux maisons sont fort proches.
    • Il est son plus proche voisin.
  2. Qui est près d’arriver, en parlant du temps qui passe.
    • Le temps est proche où nous serons réunis pour ne plus nous quitter.
    • Il sentit que sa dernière heure était proche.
  3. Avec une relation forte, en parlant de parenté ou d’amitié .
    • Le concept de remplacement des gens que l'on fréquente et qui nous sont proches par des humanoïdes est évidemment puissant et traumatisant car il suscite le doute et la paranoïa aiguë. (Stéphane Benaïm, Les extraterrestres au cinéma, La Madeleine (59) : Éditions LettMotif, 2007, page 72)
    • C'est un proche parent. — Une parenté proche.
  4. Qui se ressemble, qui est peu différent.
    • Teintes assez proches l'une de l'autre.

traductions
traductions
traductions
adverbe

proche \pʁɔʃ\

  1. Non loin, dans un endroit pas très éloigné.
    • Il est tout proche.
    • C’est ici proche.
synonymes
traductions
nom

SingulierPluriel
procheproches

proche \pʁɔʃ\ masculin et féminin identiques

  1. Personne proche, avec une forte relation d'amitié ou un fort lien de parenté.
    • Dans la seconde partie de ma vie phobique, à partir du moment où mes proches ont su et que le diagnostic a été établi, la situation a changé ; j'ai pu beaucoup plus facilement jouer la carte de l'évitement, si chère aux phobiques. (Alexandra Sénéchal, Petit manuel à l'usage des phobiques et de leurs proches, Albin Michel, 2015, page 2)
    • Le processus traumatique n'est, bien sûr, pas spécifique des individus traumatisés par le suicide d'un proche ; on le retrouve chez toute personne se trouvant exposée à une situation de stress comportant un possible danger de mort […]. (Docteur Christophe Fauré, Après le suicide d'un proche: Vivre le deuil et se reconstruire, Albin Michel, 2013, chap.1)
    • Mais aussi parce que nous nous trouvons à la veille d’une tragédie. L’angoisse monte, celle de perdre nos proches, ou simplement celle de mourir. (Michel Eltchaninoff, « Carnet de la drôle de guerre », dans la newsletter du 21/03/220 de Philosophie Magazine.)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.028
Dictionnaire Français