râper
étymologie
D’un bas latin raspare (voir raspar en espagnol, catalan et portugais), issu du germanique raspônrafler, rassembler en raclant » voir raspen en néerlandais, to rasp en anglais).

verbe

râper \ʁɑ.pe\ transitif conjugaison

  1. (cuisine) Réduire en petits morceaux avec une râpe.
    • Râper des carottes.
    • Du fromage râpé.
  2. User la surface d’un corps avec l’espèce de lime appelée râpe, pour dégrossir cette surface, pour lui donner la forme qu’on veut.''
    • Râper un morceau de bois avant de le polir.
    • (Figuré) […] et, après que l’on s’est râpé le dos sur le peigne à carder d’invraisemblables lits, il faut encore, dès l’aube, commencer de folles ascensions, à pied ou à dos de mulets […] (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
  3. (Figuré) Donner une sensation d’âpreté.
    • On but à larges goulées le vin rude qui vous râpait la gorge et chantait aux tempes ; à grandes bâfrées, on s’empiffra de viandes. Oui, jamais ne fut plus joyeux réveillon. (Yvonne Pagniez, Pêcheurs des côtes de France, Fernand Lanore, 1977, p. 124)
synonymes
traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.106
Dictionnaire Français