tacite
étymologie
Du latin tacitus, de sens identique ; du verbe taceretaire »).
Selon Albert Dauzat, le mot est attesté dans le Miroir historial de Jean de Vignay vers 1327.

adjectif

SingulierPluriel
tacitetacites

tacite \ta.sit\ masculin et féminin identiques

  1. Qui n’est pas formellement exprimé, mais qui est sous-entendu, ou qui peut se sous-entendre.
    • C’était comme une reconnaissance tacite, instinctive, de la supériorité humaine, et précisément dans une circonstance où cette supériorité ne pouvait rien ! (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Le Conseil d’État ne peut se prononcer qu’une fois rendus (de manière expresse ou tacite) les avis des organismes dont la consultation est obligatoire. (Secrétariat général du gouvernement et Conseil d’État (France), Guide de légistique, 3e version, La Documentation française, 2017, ISBN 978-2-11-145578-8)
synonymes
  • implicite
  • sous-entendu
  • tu
  • taisible, cet adjectif n’est plus usité que dans l’expression communauté taisible, par les historiens, les sociologues et les anthropologues.
antonymes
traductions
Tacite
étymologie
Du latin Tacitus.

nom propre

Tacite \ta.sit\

  1. Historien et philosophe romain, né en 55 et mort vers 120 ap. J.-C.
    • Il se souvint alors qu’une dame, à qui il avait déclamé, un jour, un passage de Tacite, lui avait dit d’un ton fâché : « Vous pouvez bien m’insulter si vous voulez, je ne comprends pas ce que vous dites. » (Valery Larbaud, Fermina Márquez, 1911, réédition Le Livre de Poche, page 151)
    • Tacite le sait, il ne dit d’ailleurs pas vraiment le contraire, mais fidèle à son habitude générale il manie le sous-entendu avec un art consommé. (Pierre Renucci, Claude, Perrin, Paris, 2012) }{#if:{#if:| (OCLC {} ↗)}}, page 228}}



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.008
Dictionnaire Français