ubiquité
étymologie
Du latin ubique et -ité.

nom

ubiquité \y.bi.kɥi.te\ féminin

  1. (religion) Faculté divine d’être présent partout en même temps.
    • Brenz, au contraire, avait développé jusqu’à son maximum la doctrine de l’ubiquité, dont le but était d’expliquer la présence du corps du Christ dans le pain de la Cène — ce qu’on nomme la consubstantiation — d’une manière qui tend à rapprocher la cène luthérienne de l’eucharistie catholique, laquelle se définit par la transsubstantiation. (Alain Dufour, Théodore de Bèze : poète et théologien, 2006, page 111)
  2. (Par extension) Aptitude à être présent physiquement à plusieurs endroits en même temps.
    • Grâce à mon don d’ubiquité, je peux aller au four et au moulin en même temps.
    • Pour Antoine, […], la sensation d’ubiquité provoquée par toutes les technologies modernes constituait une espèce de baume : les époques révolues, le présent, les lieux les plus éloignés du monde se télescopaient sur l’écran dans une espèce de lévitation abstraite qu’il était rassurant d’appeler la vie, une apesanteur affective à la fois magique et monocorde. (Philippe Delerm, La bulle de Tiepolo, Gallimard, 2005, collection Folio, page 86.)
    • (Figuré)Alors que le romancier, riche de son don d’ubiquité, peut se dédoubler en autant de personnages que son humeur daigne susciter au fil des pages, le poète reste fixé à la finitude de son expérience, à la racine de son cri. (Jean-Pol Madou, Édouard Glissant : de mémoire d’arbres, 1996, page 16)
synonymes
traductions
forme fléchie

ubiquité \y.bi.kɥi.te\

  1. Participe passé masculin singulier de ubiquiter.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.014
Dictionnaire Français