unir
étymologie
Vient du verbe latin unire (unir), lui même de unus (un).

verbe

unir \y.niʁ\ transitif conjugaison (pronominal : s’unir)

  1. Joindre deux ou plusieurs choses ensemble.
    • Unir deux tuyaux par leurs extrémités.
    • unir deux pièces de métal avec une soudure.
    • unir un mot à un autre, par un autre.
    • unir deux mois par un trait d’union, pour n’en former qu’un seul.
    • unir deux terres ensemble.
    • Ils ont uni leurs forces, leurs armées.
    • On avait uni ces deux charges, ces deux fiefs, ces deux bénéfices.
    • provinces-Unies, Les provinces qui composaient la république de Hollande.
    • Etats-Unis, Les états qui forment la grande république de l’Amérique septentrionale.
  2. Se dit figurément en parlant des personnes qui ont des liens entre elles.
    • De temps en temps, ces potentats féodaux européens s'unissaient contre les musulmans pillards. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p.163)
    • C’est un intérêt commun, c’est l’amitié qui les unit.
    • unir deux maisons, deux familles par un mariage.
    • Ils sont unis par les liens du mariage.
    • Ils se sont unis pour repousser l’ennemi commun, contre l’ennemi commun.
    • S’unir par le mariage.
    • S’unir étroitement l’un à l’autre.
    • Unissez-vous à lui.
  3. Rendre égal, ôter les inégalités, aplanir une surface raboteuse.
    • Il faut unir cette pierre, cette planche, ce chemin.
synonymes
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.022
Dictionnaire Français