levant
étymologie
Du participe présent du verbe lever.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinlevantlevants
Fémininlevantelevantes

levant \lə.vɑ̃\

  1. Qui se lève, en parlant du soleil.
    • Les vitres embuées mettaient une doublure de mousseline à la translucidité des rideaux de cretonne blanchissant avec la lumière levante. (Louis Pergaud, La Vengeance du père Jourgeot, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Je serai là au soleil levant. — Cette maison regarde le soleil levant, est tournée au soleil levant.

traductions
nom

levant \lə.vɑ̃\ masculin

  1. Orient, est, lieu où le soleil se lève.
    • Les pâturages, enclavés dans les bois de tous côtés, sauf au levant, où des haies vives érigeaient leurs épaisses barrières épineuses, restaient d’un vert dru malgré la chaleur torride de cette fin d’été. (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • Du levant au couchant. — Entre le levant et le midi.
synonymes antonymes
traductions
nom

levant \lə.vɑ̃\ masculin

  1. Vent d’est doux et très humide soufflant en mer Méditerranée.
antonymes forme fléchie

levant \lə.vɑ̃\

  1. Participe présent de lever.
    • Lui seul peut, dit le prêtre en levant le doigt, lui seul peut équilibrer… boussoler la vie ! (Pierre Nothomb, Fauquebois, 1919, page 71)
    • Notre alimentation n’est pas non plus circulaire, c’est-à-dire parcourant un cercle, mais bien continue si on considère l’ensemble des boites qui se succèdent; elle est alternativement interrompue et reprise si l’on considère que chaque boite qui, en se levant, désalimente le peigne, le réalimente ensuite en descendant. (Description des machines et procédés pour lesquels des brevets d’invention ont été pris sous le régime de la loi du 5 juillet 1844, 1867, page 111)

Levant
étymologie
Antonomase de levant, participe présent du verbe lever parce que, pour les Européens, c´est la région à l´est de l´Europe où le soleil se lève.

nom propre

Levant \lə.vɑ̃\ masculin singulier

  1. (Désuet) Région du monde composée du Liban, de la Syrie, d’Israël, de la Palestine, et de la Jordanie.
    • De Termes ne pouvant lui faire compter cette somme , lui envoya son neveu en otage , et il partit pour le Levant le 22 septembre , au moment où sa coopération eût été le plus nécessaire. (François-Guillaume Robiquet, Recherches historiques et statistiques sur la Corse, texte, Paris : chez le frère de l'auteur & Rennes : chez Duchesne, 1835, page 177)
    • Des lois répressives furent édictées ; c'est ainsi qu'on défendit d’entrer et de mettre en vente en France des étoffes des Indes, de la Chine et du Levant, […]. (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo - Les Corsaires chez eux, p.119, éd. Honoré Champion, 1925)
    • L'État […]: ses structures et la légitimité de ses souverains sont attaqués du Levant à l'Asie du Sud-Ouest. Un conflit intérieur et son corollaire d'instabilité régionale peuvent donc faire craindre la balkanisation de la région et, par suite, une refonte de sa carte. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, page 87)
  2. Vent d’est soufflant en mer Méditerranée.
    • Par ordre de fréquence décroissante, on observe ensuite les vents d’est, parmi lesquels le "Levant" et le "Grigal", […] (Nathalie Bernardie, Malte: parfum d’Europe, souffle d'Afrique, CRET, 1999, page 29)
  3. Petite île le plus à l´est de l’archipel des îles d’Hyères dans le Var.
synonymes

Liban, Syrie, Israël, Palestine, Jordanie


traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.005
Dictionnaire Français