adret
étymologie
De l’occitan adrech, adreit en parlant d’un terrain.

nom

SingulierPluriel
adretadrets

adret \a.dʁɛ\ masculin

  1. (Géographie) Versant d’une montagne qui est le mieux exposé au soleil, et donc le versant le plus chaud.
    • Bien qu’il s’accompagne presque toujours du Chêne sessile et du Chêne pédonculé — le premier formant quelques taches aux adrets ensoleillés, — le Hêtre prédomine sur les autres essences […] (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne ↗, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, [//ori-nuxeo.univ-lille1.fr/nuxeo/site/esupversions/6cfe60d7-a710-46a8-b32d-4a32b4c31a74 p. 176])
    • L’exposition en adret provoque la disparition du pergélisol et celui-ci s’y réduit comme une peau de chagrin et s’amincit. (Jean-Noël Salomon & Marian Pulina, Les Karsts des régions climatiques extrêmes, Presses universitaires de Bordeaux, 2005, p. 59)
    • (Figuré) Si on a fait l’ascension par l’adret, on fera la descente par l’ubac. (Emmanuel Carrère, Le Royaume (récit), 2014, p. 137)
synonymes antonymes
traductions
  • anglais : adret, south-facing slope (dans l’hémisphère nord)
  • italien : adret



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.049
Dictionnaire Français