droit
étymologie
De l’ancien français dreit (842, Serments de Strasbourg). Du latin directus, venant d’une racine de l’indo-européen commun regdiriger en droite ligne »).

adjectif

SingulierPluriel
Masculindroitdroits
Féminindroitedroites

droit \dʁwa\

  1. Qui est du côté opposé à celui de son cœur (en supposant que son cœur est du même côté que pour la majorité des êtres humains), ou encore du côté de celui de la main qui sert à écrire chez la majorité (dans le cas où on parle de soi, car on utilise cet adjectif en adoptant le point de vue de la personne dont on parle). — Note: En ce sens, il s’oppose à gauche.
    • […] tous tenaient à la main droite ou des épées, ou des piques, ou des arquebuses, et quelques-uns, à la main gauche, des flambeaux qui répandaient sur cette scène un jour funèbre et vacillant […] (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. VIII ; Calmann Lévy éditeurs, Paris, 1886, page 86)
  2. Qui se trouve à droite dans un repère quelconque.
    • L’aile droite d’une armée.
    • La rive droite d’un fleuve.
  3. Rectiligne ou rectilinéaire, qui va d’un point à un autre par le plus court chemin.
    • Cette rue est toute droite.
    • De droit fil.
    • Avoir la taille droite et bien prise.
    • La ligne droite est la plus courte distance entre deux points.
  4. (Par extension) (Électronique) (Couche physique) Qualifie un câble dont les différents fils ne sont pas intervertis entre les extrémités.
    • Un câble RJ45 droit
  5. Perpendiculaire, de 90 degrés.
    • Tracer un angle droit au compas.
    1. (En particulier) Perpendiculaire à l’horizon, qui ne penche d’aucun côté.
      • Ce mur n’est pas droit, il penche.
  6. Qui n’est pas couché, qui est debout.
    • Se tenir droit sur ses pieds.
    • Cette figure serait mieux droite que couchée.
  7. Juste, équitable, sincère, honnête.
    • Un homme droit.
synonymes
Côté
Ligne
antonymes
Côté
Ligne
Électronique
traductions traductions traductions traductions traductions
adverbe

droit \dʁwa\ invariable

  1. En droite ligne, directement, par le plus court chemin.
    • Marcher droit.
    • Aller droit devant soi.
    • Aller droit au but.
    • Aller tout droit.
    • Ce chemin mène tout droit à paris. (Figuré),
    • Cet homme va droit à ses fins.
    • Il va droit en besogne.
    • Il ne va pas droit.
    • Cette doctrine mène droit à l’athéisme.
    • Ses folles dépenses le mèneront droit à l’hôpital.
traductions
nom

SingulierPluriel
droitdroits

droit \dʁwa\ masculin

  1. (philosophie) Fondement des règles, des codes, qui régissent les rapports des individus dans la société.
    • Nous sommes arrivés, de critique en critique, à cette triste conclusion : […] que tous ces mots Droit, Devoir, Morale, Vertu, etc., dont la chaire et l’école font tant de bruit, ne servent à couvrir que de pures hypothèses, de vaines utopies, d’indémontrables préjugés […] (Joseph Proudhon, De la Justice dans la Révolution et dans l’Église, tome I, p. 70)
  2. (droit) Ensemble des règles générales et obligatoires posées et sanctionnées par l’autorité étatique (ou sous son contrôle) en vue d’organiser la vie sociale. On parle alors de droit objectif, car observé en tant qu’objet.
    • En outre, l’organisation de la famille française s’est achevée sous l’influence du droit canon et du droit romain qui revêtaient hier encore un aspect d’éternité et qui nous surprennent aujourd’hui par l’imminence de leur déclin. (Pierre Louÿs, Liberté pour l’amour et pour le mariage, 1900, dans Archipel, 1932)
    • L’unilatéralisme américain et la mondialisation libérale procèdent d’une même logique. Ils refusent la suprématie du droit et de la délibération collective. (Pour un autre monde ; Un autre chemin, motion pour le congrès socialiste de Dijon du 16 au 18 mai 2003)
  3. Science, étude de cet ensemble de règles.
    • Il fait son droit.
    • Il n’y a certainement aucun secteur de l’activité humaine qui dégage un ennui aussi total que le droit. (Michel Houellebecq, Sérotonine, Flammarion, 2019, page 147.)
  4. Prérogative, faculté d’agir ou de contraindre, appartenant à un sujet de droit (individu, société…), concédée et protégée par le droit objectif. On parle alors de droit subjectif, car vu du côté d’un sujet de la règle.
    • Comme héritier de sa mère, Agnès de Bar, fille du comte Renault et épouse du comte Albert de Chiny, l’évêque Arnoul avait aussi des droits territoriaux dans le bassin de l’Aire et sur les coteaux argonnais. (Jean François Louis Jeantin, Histoire de Montmedy et des localités meusiennes, Manuel de la Meuse - part. 1, 1861, page 238)
    • Tenez, qu’est-ce qui se passe à la Bourse ? Des gens qui n’ont rien prennent le droit d’acheter une marchandise dont ils savent parfaitement que la livraison ne s’accomplira jamais, mais qu’ils revendront avec profit. (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette ↗, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, pages 167-168)
    • Est-ce que ce n'était pas mon droit, après, d'exiger qu'il m'épouse ? (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. VIII, Gallimard, 1937)
    • L’homme argue de son droit avec une suffisance presque impertinente, une humilité feinte qui voile une ironie bien claire […] (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • L’islam radical […] peut conduire à une cruelle répression. Des hommes qui refusent de brider leur raison seront taxés de Satans et se verront dénier leurs droits et leur qualité d’hommes. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 112)
    • Il était clair que je n'avais pas le droit de répondre par la négative. (Amélie Nothomb, Stupeur et tremblements, Éditions Albin Michel S.A., 1999, p. 9)
  5. Compensation versée pour exercer une prérogative ; taxe ; impôt indirect.
    • Les oumana des douanes jurent sur le mechaf el-kerim de ne rien détourner des droits perçus et de ne plus recevoir de pots-de-vin des commerçants. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 65)
    • Art. 23. — Il est établi sur l’acide stéarique, et autres matières à l'état de bougies ou de cierges, un droit de consommation intérieure, fixé en principal à 25 fr. les 100 kilogrammes. (Séance du 30 décembre 1873, Annales de l'Assemblée nationale: Compte-rendu in extenso des séances, tome 28, Paris : Journal Officiel, 1874, page 666)
traductions traductions traductions
nom

SingulierPluriel
droitdroits

droit \dʁwa\ masculin

  1. (anatomie) Un muscle droit.
    • Le droit cranial (antérieur) de la cuisse (m. rectus femoris).
    • Le droit interne de la cuisse.
    • Les droits de l’abdomen (rectus abdominalis).
    • Les droits de l’œil.
  2. (Métrologie) (Géométrie) Quadrant, unité de mesure d’angle plan valant un quart de cercle.
  3. (toponymie) (Vosges) Adret.
    • Le droit de Cornimont. Droit de Xoulces. Le droit de Lémont
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.023
Dictionnaire Français