alémanique
étymologie
Du latin Alamannicus [1], attesté à la fin du IVe siècle par l’historien Ammien Marcellin au moment où les Alamans avait franchi le limes et s’installa dans cette région occupant l’Alsace, le Palatinat, le nord de la Franche-Comté et l’Helvétie (voir Allemand, Alaman, -ique).

adjectif

SingulierPluriel
alémaniquealémaniques

alémanique \a.le.ma.nik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a rapport à l’Alémanie ou à ses habitants.
  2. Qui se rapporte aux cantons suisses de langue allemande.
    • Il réside à Berne et s’occupe très activement et très intelligemment, à ce qu’il m’a paru, de contrebalancer l’effort allemand dans la presse alémanique. (A. Gide, Journal, 1916)
  3. Se dit des dialectes de langue allemande parlés au Bade, en Souabe, en Alsace et en Suisse germanophone.
    • La littérature des patois alémaniques est restée assez réduite, étant donné que même en Suisse le public ne peut être que restreint. (Arts et littératures dans la société contemporaine, 1936)

traductions
nom

alémanique \a.le.ma.nik\

  1. Dialecte alémanique.
    • Il abandonne en même temps le latin pour l’alémanique, parce que ceux qui l’écoutent nes avent pas le latin. (Jean-Pierre Bois, Le Mythe de Mathusalem, 2001)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.006
Dictionnaire Français