bâillon
étymologie
 Composé de bâiller et de -on, parce que le bâillon tient la bouche ouverte.

nom

SingulierPluriel
bâillonbâillons

bâillon \bɑ.jɔ̃\ masculin

  1. Morceau de bois, de fer, etc., qu’on met de force entre les mâchoires d’une personne pour l’empêcher de parler et de crier, ou dans la gueule d’un animal pour l’empêcher de mordre ou de faire du bruit.
    • […] et tandis que je continuais à crier, il dit à Ja..... : « Bon Dieu, qu'il est gueulard ! Foutez-lui un bâillon ! » Roulant ma chemise en boule, Ja..... me l'enfonça dans la bouche et le supplice recommença. (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Il s'était vu saisi par des domestiques, garrotté, conduit dans une cave avec un bâillon dans la bouche. (Stendhal, Le Rouge et le Noir)
  2. (Figuré) (familier) Censure, intimidation pour faire taire.
    • Les mots, nous leur mettons des masques, un bâillon sur la tronche. À l’Encyclopédie, les mots ! Et nous partons avec nos cris ! Et voilà ! Il n’y a plus rien... plus, plus rien. (Léo Ferré, Il n’y a plus rien,)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français