balayer
étymologie
(XIIIe siècle) dénominal#fr|Dénominal de balai#fr|balai. Pour certains des sens, c'est le  composé de baler et de -ayer, ou tout du moins, ce verbe, et balancer ont influencé la dérivation sémantique.

verbe

balayer \ba.lɛ.je\ ou \ba.le.je\ transitif conjugaison

  1. Nettoyer un lieu avec le balai.
    • Avec cette neige, reprit le loueur, tu dois balayer le devant de ta porte. (Francis Carco, Brumes, Éditions Albin Michel, Paris, 1935, page 46)
    1. Enlever des ordures avec le balai.
      • Balayer la poussière, les épluchures, les débris, etc.
  2. (Par extension) Traîner au sol, en parlant de l’extrémité d’un vêtement que l’on porte.
    • Sa robe, la queue de sa robe balaie la terre, le plancher.
    • Lourdement, balayant de ses larges plis le plateau, la masse du velum rouge dégringola du cintre avant de remonter, pour retomber et se relever de nouveau. (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
  3. (militaire) Faire subir le feu nourri des armes avec un mouvement circulaire.
    • Dès ce moment, la victoire était à nous ; les Prussiens avaient cessé le feu de leur artillerie et fuyaient en désordre. C'est alors qu'en passant sous la batterie de Châteauneuf, ils ont éprouvé tant de pertes. Celle-ci, en effet, balayait la route, et faisait de larges trouées dans leurs rangs. (A.-C. de Saint-Auvent, Histoire de la guerre franco-prussienne (1870-1871), Paris : chez A. Tramblay, 1875, page 244)
    • Les soldats se jettent dans le poste et, par les meurtrières, font une décharge générale qui balaie la place. (Alfred Barbou ↗, Les Trois Républiques françaises ↗, A. Duquesne, 1879)
  4. (militaire) Chasser les ennemis d’un lieu, faire place nette.
    • Les Versaillais balayèrent place Blanche une barricade défendue par deux cents femmes suivant l'exemple de Louise Michel, une des dirigeantes de la Commune. Puis ils nettoyèrent au canon la place de Clichy. (Georges Fleury, De Gaulle: De l'enfance à l'appel du 18 Juin, Flammarion, 2007, page 42)
  5. (politique) Remporter une grande majorité des sièges sur un territoire donné lors d'élections générales.
    • Il ne balaierait sans doute pas le Québec à la prochaine élection, comme l’avait fait son père en 1980 en remportant 74 des 75 sièges. (Le Devoir, 18 octobre 2014)
  6. (Figuré) Repousser ; éloigner ; annuler.
    • La Première ministre britannique Theresa May a balayé ce samedi les contre-propositions à son projet d’accord négocié avec l’Union européenne sur le Brexit, affirmant qu’elles ne feraient pas disparaître les problèmes. (Brexit : Theresa May balaie les contre-propositions de ses rivaux)
    • L’orthodoxie qui faisait consensus sur les marchés financiers, tel le fameux 3 % de déficit budgétaire ou la limite de 100 % du produit intérieur brut (PIB) pour la dette publique, a été balayée. (« Il faudra se résoudre à ce que, la crise passée, la dette injectée dans l’économie n’aura pas à être remboursée »)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.010
Dictionnaire Français