barber
étymologie
De barbe avec suffixe -er, voir raser au sens argotique qui a été repris.

verbe

barber \baʁ.be\ transitif conjugaison (pronominal : se barber)

  1. (familier) et (populaire) Ennuyer quelqu'un.
    • Anthony Borden-Smythe. Sue l'appelait Anthony Barbant-Smith, prétendait qu'il descendait de la célèbre famille Barbant, que son père avait barbé toute l'Angleterre et que son grand-père était le fameux champion olympique des barbeurs. (Rosamunde Pilcher, Retour en Cornouailles, traduit de l'anglais par Claire Beauvillard, Presses de la Cité, 1996)
    • Il lisait le scénario comme un enfant qui apprend à lire, il butait sur les mots, tout sonnait faux, […]. Pour lui, c'était un pensum, c'était sa manière de dire que ça le barbait. (Bertrand Tessier, Belmondo : L'incorrigible, éd. Flammarion, 2009, chap. 25)
  2. (pronominal) (familier) et (populaire) S'ennuyer.
    • On se barbe ici, c'est assommant.
  3. (argot) voler#fr|Voler, escroquer.
synonymes
Ennuyer :

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.553
Dictionnaire Français