céleste
étymologie
Du latin caelestis, dérivé de caelum (ciel).

adjectif

SingulierPluriel
célestecélestes

céleste \se.lɛst\ masculin et féminin identiques

  1. (astronomie) Qui appartient au ciel, pris pour l’espace qui semble former une voûte au-dessus de la terre.
    • Au siècle suivant, les astronomes ont observé une nouvelle classe d'objets célestes qu'ils ont qualifiés d'« astéroïdes », et non de « planétoïdes », en dépit du fait qu'ils orbitaient autour du Soleil comme les planètes. (Barry Williams (traduit par Claude Lafleur), L'astrologie confrontée aux progrès de l'astronomie, dans Le Québec sceptique, n°24, p.41, décembre 1992)
  2. (religion) Qui appartient au ciel, pris pour le séjour des bienheureux.
    • Mais au moment où l’auguste pardon descendait sur elle, un sourire céleste illumina ses traits innocents : le prêtre pensa qu’elle se sentait sauvée et que d’obscures visions séraphiques transparaissaient pour elle sur les mortelles ténèbres de la dernière heure. (Auguste de Villiers de L'Isle-Adam, Les Demoiselles de Bienfilâtre, dans les Contes cruels, 1883, éd. J. Corti, 1954, vol. 1, p. 12)
    • Les puissances célestes. La gloire céleste. La béatitude céleste.
  3. (religion) Qui est divin, qui vient de Dieu.
    • On a abusé des prophéties de deux manières : premièrement en publiant de fausses prophéties ; secondement, en interprétant les vraies à la légère, c'est-à-dire avec, une idée préconçue. C'est par ce dernier abus qu'on est arrivé à fausser les avertissements célestes, à les faire mentir et, par suite, à en dégouter tout le monde. (Le Grand Coup, avec sa date probable, c'est-à-dire le grand châtiment du monde et le triomphe universel de l’Église, probablement le 19-20 septembre 1896, par un prêtre du diocèse de Moulins, Vichy : à l'imprimerie de P. Vexenat, 1894)
    • Les âmes sont d’origine céleste. La colère céleste.
  4. (Par hyperbole) Ce qui est d’une nature excellente, supérieure.
    • Beauté céleste. Âme céleste.

traductions
traductions
traductions
nom

SingulierPluriel
célestecélestes

céleste \se.lɛst\ masculin

  1. (zool) Synonyme d'uranoscope de l'Atlantique (poisson).

Céleste
étymologie
(Chinois) De Céleste Empire.

nom

SingulierPluriel
célestecélestes

Céleste \se.lɛst\ masculin et féminin identiques

  1. (Littéraire) (Désuet) Habitant ou habitante du Céleste-Empire.
    • […] et elle profite de ce train direct du Grand-Transasiatique pour se faire expédier des glaces. Est-ce que cet article manque aux magasins de l’Empire du Milieu ? Comment font alors les belles Célestes pour admirer leurs yeux fendus en amande et l’édifice de leur chevelure ? (Jules Verne, Claudius Bombarnac, Hetzel, 1892, chap. 4)
    • Les jeunes Célestes, qui sont allés faire leurs études à l’étranger, reçoivent également des situations très recherchées dans l’administration et dans la diplomatie après leur retour en Chine. (L’Asie française, vol. 5 à 6, 1905, p. 23)
    • À la fin de 1904, il existait déjà en Chine 22 écoles militaires comprenant 3364 élèves officiers. Des instructeurs allemands et japonais instruisent les jeunes Célestes dans le métier des armes. (La Revue mondiale (ancienne Revue des revues), vol. 61, 1906, p. 316)
    • Le boy, un bécon d'une douzaine d'années, attend patiemment, accroupi, la volonté du Céleste; seuls ses yeux de singe ont salué l'arrivée Wong-Truch d'un indéfinissable sourire. (Émilien Soït, Orient, amour, poison et rêve, Éditions Art et travail, 1912, p. 43)
    • […] l’on trouve dans les paquets de cigarettes algériennes ; des danseuses de French Cancan en bas noirs ; ces gravures de petites Chinoises presque nues, qui servent à exciter les vieux Célestes dans les restaurants cantonnais de Cholon. (Jean-Claude Demariaux, Les secrets des Îles Poulo-Condore : le grand Bagne indochinois, J. Peyronnet, 1956, p. 84)
synonymes prénom

Céleste \se.lɛst\ masculin et féminin

  1. Prénom masculin ou féminin.
    • Calme-toi, mon cher enfant, lui répétait sa mère : Céleste viendra te voir, si tu fais bien tes devoirs. (Mémoires de Céleste Mogador, t. 1, Librairie nouvelle, Paris, 1858)
    • Hélas pour lui, Céleste était une bombe pensante, et il donnerait tout pour exploser en elle. Il était happé par ses lèvres juteuses, hypnotisé par ses incroyables yeux pas tout à fait noirs […] (Elizabeth Tchoungui, Bamako climax, Plon, 2010)



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.004
Dictionnaire Français