chapelure
étymologie
Construit avec le radical du verbe, aujourd’hui inusité, chapeler et le suffixe -ure.

nom

SingulierPluriel
chapelurechapelures

chapelure \ʃa.pə.lyʁ\ féminin

  1. (cuisine) Pain séché au four et finement émietté.
    • Roulez chaque escalope dans la farine, puis dans les œufs battus et enfin dans la chapelure.
    • Et, au-dessus du fourneau, plus haut que les écumoires, les cuillers, les fourchettes à longs manches, dans une rangée de tiroirs numérotés, s’alignaient les chapelures, la fine et la grosse, les mies de pain pour paner, les épices, le girofle, la muscade, les poivres. (Émile Zola, Le Ventre de Paris, Georges Charpentier, Paris, 1873)
    • Dans la sapinière, dont le sol grésille sous les pneus comme de la chapelure, aucun souffle ne balance sur leurs tiges grêles les larges éventails de fougères. (Roger Martin du Gard, Vieille France, Gallimard, 1933 ; éd. Le Livre de Poche, p. 87.)
synonymes
traductions
forme fléchie

chapelure \ʃap.lyʁ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de chapelurer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de chapelurer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de chapelurer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de chapelurer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de chapelurer.



Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.035
Dictionnaire Français