contenance
étymologie
De contenant.

nom

SingulierPluriel
contenancecontenances

contenance \kɔ̃t.nɑ̃s\ féminin

  1. Capacité ou étendue superficielle.
    • Ce parc est d’une contenance de cent hectares. - Cette citerne a une contenance de cent mètres-cubes.
  2. Manière de se tenir, de se présenter devant une personne ou d’autres personnes.
    • Il était visible, à la contenance du maître, qu’il était d’un caractère franc mais impétueux et irascible. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Est-ce le chagrin, est-ce le bonheur qui prête à la femme de trente ans, à la femme heureuse ou malheureuse, le secret de cette contenance éloquente ? (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Sitôt qu’elles ne furent plus seules dans le compartiment, ces dames prirent une contenance grave, et se mirent à parler de choses relevées pour donner une bonne opinion d’elles. (Guy de Maupassant, La maison Tellier, 1881, collection Le Livre de Poche, page 24.)
    • Celles-là venaient dès le crépuscule, s’installaient dans une anfractuosité bien éclairée, réclamaient, plutôt par contenance que par besoin réel, un petit verre de vespetro ou un « mazagran », puis surveillaient le passant d’un œil méticuleux. (Auguste de Villiers de L'Isle-Adam, Les Demoiselles de Bienfilâtre, dans les Contes cruels, 1883, éd. J. Corti, 1954, vol. 1, p. 4)
    • J'ai bien cru que c'était une de ces femmes comme on en voit beaucoup, qui prennent un mari pour avoir une contenance. (Casimir Colomb, Mademoiselle Renée, dans La Revue des deux mondes, t. 88, 1870, page 154)
    • Mais je n'avais aucune idée de ce que je voulais faire, ni avec quelle contenance (blague? détachement? enthousiasme? maturité?) [...]. (Thomas Ouellet St-Pierre, Même ceux qui s'appellent Marcel, Leméac, 2014, page 109)

traductions
traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.009
Dictionnaire Français