fervent
étymologie
Du latin fervens.

adjectif

SingulierPluriel
Masculinferventfervents
Fémininferventeferventes

fervent

  1. Qui a de la ferveur ; qui est rempli de ferveur.
    • Les temps étaient bien changés, mais de ferventes ouailles s’étaient prosternées devant la statue, avaient renoué les liens rompus par les ans, capté, en quelque sorte, la Vierge dans un filet de prières […]. (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Car ils sont, parait-il, les fervents amateurs des « fricots » les plus savoureux : une noce, chez ces farauds, dure huit jours. (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Mais ce planteur de Guadeloupe était un fervent esclavagiste et a une plaque au Panthéon.(Catherine Calvet , Marcel Dorigny : «A Paris, il faudrait redonner du sens plutôt qu’effacer les noms» ↗, Libération, 22 aout 2017)
  2. il y a de la ferveur ; où l’on met de la ferveur.
    • […] et les grand-mères au tricot ou au rouet d’ajouter de ferventes oraisons à leurs prières habituelles : « Seigneur, seigneur, mon Dieu ne nous enlevez pas nos tenderies, par J.-C. notre Sauveur. » (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

traductions
nom

SingulierPluriel
ferventfervents

fervent \fɛʁ.vɑ̃\ masculin (pour une femme on dit : fervente)

  1. Quelqu’un qui admire, qui a de la ferveur pour quelque chose ou quelqu’un.
    • Par un savant jeu d’avances et de compensations, ils laissaient successivement croire aux fervents des deux partis qu’ils étaient leurs hommes pourvu toutefois que le confident eût provoqué cet aveu par l’offre de deux ou trois bouteilles de picolo de l’année […]. (Louis Pergaud, Deux Électeurs sérieux, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • À une étape donnée, il a dû y avoir un fervent d’opéra bouffe chez les découvreurs, car nous avons un groupe d’astéroïdes nommés Turandot, Zerlina, Pamina, Senta, Kundry, Norma, Violetta, Aida et Carmen tous découverts à peu près à la même époque. (Barry Williams (traduit par Claude Lafleur), L'astrologie confrontée aux progrès de l'astronomie, dans Le Québec sceptique, no 24, p.41, décembre 1992)

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.020
Dictionnaire Français