incorporer
étymologie
Du latin incorporare, de corpus (« corps »).

verbe

incorporer \ɛ̃.kɔʁ.pɔ.ʁe\ transitif conjugaison

  1. Mêler, unir ensemble certaines matières, et en faire un corps qui ait quelque consistance.
    • […], la charte de 1814 avait incorporé définitivement à la tradition nationale le système parlementaire, la législation napoléonienne et l’Église concordataire ; […]. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.III, Les préjugés contre la violence, 1908)
    • Si de Brou nous descendons sur Bonneval en longeant l’anticlinal du Merlerault, nous trouverons l’Ozanne pourvue d'un diluvium très important qui incorpore des blocs énormes de poudingue à silex surtout à partir de Dangeau. (Bulletin des services de la carte géologique de la France et des topographies souterraines, vol. 23-24, Libr. polytechnique, Baudry et Cie, 1914, p. 23)
    • Il faut que ces onguents soient bien incorporés ensemble. La cire s’incorpore facilement à ou avec la gomme.
    • Ces deux substances ne s’incorporent pas bien ensemble. (Figuré)
    • Plusieurs des lois anciennes furent incorporées dans le nouveau code, au nouveau code.
  2. (En particulier) En parlant des corps politiques, ou ecclésiastiques, ou militaires.
    • Incorporer un peuple avec un autre.
    • Le chapitre de cette collégiale fut incorporé dans le chapitre de la cathédrale.
    • Ce régiment ayant été supprimé, les soldats qui le composaient furent incorporés dans tel autre.
    • Incorporer les nouvelles levées, les incorporer dans l’armée.
  3. (En particulier) En parlant de pays, de terres, de propriétés.
    • Incorporer une province au royaume.
    • Incorporer une terre au domaine.
    • Les alluvions ou atterrissements s’incorporent à l’héritage auquel ils se joignent immédiatement.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.021
Dictionnaire Français