ligule
étymologie
Du latin ligula.

nom

SingulierPluriel
liguleligules

ligule \li.ɡyl\ féminin

  1. (botanique)
    1. Appendice de la feuille des graminées.
      • La limite entre la gaine et le limbe est marquée par une ligule, souvent membraneuse, parfois réduite à l’état d’un simple bourrelet ou remplacée par des poils. (Jean-Claude Rameau, Dominique Mansion, Gérard Dumé, Flore forestière française : Région méditerranéenne, 2008)
      • A côté des chrysanthèmes simples qui poussent au petit bonheur, ma mère était arrivée à obtenir quelques variétés somptueuses qui semblaient avoir été travaillées par quelque main capricieuse et habile : des blanc pur semblables à des houppes de cygne, des rouge brique aux ligules repliées comme des immortelles, des rouge feu qui flambaient au bout de leurs tiges, des mauves, des grenat, des jaunes échevelés, ébouriffés, pleins d'un mol nonchaloir. Nous les gardions jusqu'à l'approche de l’hiver. Puis un matin, nous les trouvions brûlés, grillés par une grosse gelée inattendue. (Édouard Bled, « Mes écoles », Robert Laffont, 1977, page 164.)
    2. Corolle gamopétale zygomorphe de chacun des fleurons, dits ligulaires, dans le capitule chez les astéracées.
  2. (Métrologie)(Antiquité) Mesure de capacité en usage chez les Romains.
    • ACÉTABULE, Acetabulum. C’était, chez le anciens Romains, une mesure de capacité pour les liquides, égale à l’oxybaphe des Grecs et faisant la 384e partie de l’amphore. L’acétabule se divisait en 1 ½ cyathe ou 6 ligules, et contenait 10 siciliques pesant d’eau = 6.75 centilitres = 0.11885 pinte anglaise. (Horace Doursther, Dictionnaire universel des poids et mesures, anciens et modernes, M. Hayez, Bruxelles, 1840)
    • La ligule avait une contenance de 11,25 mL.
  3. (entomologie) Lèvre inférieure de certains insectes.

traductions


Ce texte est extrait du Wiktionnaire et il est disponible sous licence CC BY-SA 3.0 | Terms and conditions | Privacy policy 0.016
Dictionnaire Français